Rafael Nadal : "Alexander Zverev m'a poussé à bout"

Rafa a pris les commandes et a créé trois balles de set au retour du dixième jeu.

by Veronique Martin
SHARE
Rafael Nadal : "Alexander Zverev m'a poussé à bout"

Rafael Nadal a battu Novak Djokovic pour atteindre la demi-finale de Roland Garros. Rafa a affronté Alexander Zverev dans une bataille pour la finale et a vécu l'un des défis les plus difficiles de Paris !

Ils étaient au coude à coude pendant trois heures et trois minutes avant qu'Alexandre ne subisse une terrible blessure à la cheville droite sur terre battue lente et boueuse. L'Allemand a quitté le court en fauteuil roulant et est revenu sur les crunchs quelques minutes plus tard pour annoncer son abandon.

Cela aurait pu être l'un des matchs les plus divertissants de l'histoire de Roland Garros, avec Nadal menant 7-6, 6-6 avant que Zverev ne se blesse. C’était l'un des matchs les plus difficiles pour Rafa à Paris, et il a dû travailler dur pour obtenir un score positif à la troisième heure.

Un vainqueur à 13 reprises a survécu à quatre points de set dans le premier set et est revenu de 5-3 dans le deuxième set pour forcer un autre tie-break avant qu'Alexander ne termine le match de la pire des manières.

C'était une bataille incroyable sous un toit sur le court Philippe-Chatrier, alors qu'ils tentaient tous les deux d'imposer leurs coups et d'élever le niveau dans des conditions difficiles. Deux sets ont rapporté près de 200 points et Rafa n'en a pris que quatre de plus qu'Alexander.

L'Espagnol avait l'avantage dans la gamme la plus courte jusqu'à quatre coups, et l'Allemand a effacé ce déficit dans les échanges de milieu de gamme et les plus avancés. Les deux joueurs ont réclamé cinq breaks et ont saisi près de la moitié des points de retour sur un terrain lent.

Zverev était un joueur plus agressif, se donnant à 120% pour rester en contact avec un vainqueur majeur à 21 reprises et forger l'avantage dans les deux sets. Alexander a pris un break dans le jeu d'ouverture de la rencontre après l'erreur de revers de Rafa.

Zverev a bien servi lors des trois premiers jeux de service pour ouvrir un écart de 4-2 et s'installer dans un bon rythme. L'Allemand a à peine raté le premier service jusqu'à ce point et semblait bon pour prendre l'avantage.

Les choses ont changé au huitième jeu lorsqu'il a commis plusieurs erreurs pour ramener l'Espagnol du côté positif. Rafa a pris les commandes et a créé trois balles de set au retour du dixième jeu.

Alexander Zverev contre Rafael Nadal :

Alexander Zverev a subi une terrible blessure contre Rafael Nadal à Paris. Zverev a survécu et a tenu pour un score de 5 partout 5-5 après 58 minutes ! Nadal a sauvé deux balles de break lors du 11e jeu, survivant mais luttant lors du tie-break.

Alexander a forcé les erreurs de Rafa aux septième et huitième points pour ouvrir un écart de 6-2 et gagner quatre points de set. Du coup, l'Espagnol a livré son A-game pour décrocher cinq points consécutifs et prolonger la bataille.

Zverev a repoussé deux balles de set à 6-7 et 7-8 avant que Nadal ne réussisse un coup droit sur la ligne gagnante au 18e point pour voler le premier après 91 minutes ! Le deuxième set a débuté avec quatre breaks consécutifs et Nadal a perdu le service pour la troisième fois consécutive pour se retrouver à 4-2 derrière.

L'Espagnol a été breaké deux fois de 40 à 15 et a dû travailler dur pour revenir dans la course. Zverev a frappé une double faute au septième jeu pour perdre l'avantage avant de voler le service du rival pour la quatrième fois consécutive et d'ouvrir un écart de 5-3.

Malgré une lutte apparente, Nadal était prêt à se battre jusqu'au bout. Il a fait un break au dernier moment suite à la double faute coûteuse de Zverev. Ils ont tous deux bien servi au cours des trois jeux suivants pour établir un autre tie break.

Cela ne s'est jamais produit, cependant, car Alexander s'est tordu la cheville droite lors du dernier point du 12e match et a abandonné quelques minutes plus tard. "J'ai quitté Rome en boitant. Si les médecins n'avaient pas trouvé la solution pour engourdir le nerf de mon pied et supprimer la douleur, je n'aurais pas eu de chance à Roland Garros.

Ma préparation était loin d'être bonne, mais la confiance était là après avoir remporté l'Open d'Australie. La demi-finale contre Alexander Zverev a été très difficile ; Je dois l'admettre.

Les choses étaient compliquées et tout aurait pu arriver si Alexander ne s'était pas tordu la cheville", a déclaré Rafael Nadal.

Rafael Nadal Alexander Zverev
SHARE