Rafael Nadal : "Roger Federer, Novak Djokovic et moi avons dépassé la limite !"

Les Trois Grands ont largement dépassé la limite au tennis

by Veronique Martin
SHARE
Rafael Nadal : "Roger Federer, Novak Djokovic et moi avons dépassé la limite !"

Lorsqu'on lui a demandé dans une récente interview qui est le plus grand joueur de tennis de tous les temps entre lui, Roger Federer et Novak Djokovic, Rafael Nadal a répondu : "Je ne m'ennuie pas, mais je ne suis pas génial.

Voyons voir, je comprends et je pense c'est bon pour la promotion de notre sport. De plus, la presse doit écrire, mais ma compréhension de ce débat n'a pas changé au fil des ans. Il y en aura un qui sera le meilleur, ce qui selon moi n'est pas simple à définir car chacun a ses arguments pour défendre tel ou tel joueur au-delà des données objectives.

De plus, deux de ces trois joueurs sont toujours actifs aujourd'hui. En fin de compte, ce qui compte, c'est que Federer, Djokovic et moi avons fait bien plus que ce dont nous avions rêvé. Je n'aime pas parler de ces choses parce qu'elles font partie de l'équation, mais d'après les chiffres, nous avons obtenu des résultats jamais atteints auparavant dans notre sport, donc nous resterons tous les trois dans l'histoire du tennis.

Bien sûr, j'aimerais être celui qui termine avec le plus de Majeurs. Je suis un compétiteur, cela ne fait aucun doute, mais cela n'a jamais été une obsession pour moi et ne le sera jamais. C'est peut-être une illusion, mais ce n'est pas du tout une obsession.

Au final je dis toujours la même chose et je ne peux que remercier la vie pour tout ce qu'elle m'a fait vivre pendant tant d'années, non seulement en tant que joueur de tennis mais aussi en tant que sportif, car j'ai pu vivre tant de choses dont je n'aurais jamais rêvé quand j'étais enfant."

Rafa Nadal : "Roger, Novak et moi nous sommes améliorés"

Net des résultats obtenus individuellement, qui placent Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic dans l'Olympe des plus grands joueurs de tennis de tous les temps, il est indéniable que leur compétition à des niveaux aussi élevés les a poussés à s'améliorer mutuellement.

Là où l'un n'est pas arrivé, l'autre a soufflé sa place et ainsi pendant au moins une décennie, sinon plus. Sur ce chiffre, même Nadal lui-même s'est dit entièrement d'accord, reconnaissant qu'il ne serait jamais resté aussi longtemps sans la coexistence dans le Tour du Suisse et du Serbe et ainsi de suite.

Probablement, dans quelques années, lorsque l'Espagnol et Djokovic auront également pris leur retraite pendant un certain temps, ce dernier et Federer reconnaîtront leur principal rival en Nadal. Nadal a expliqué : "C'est vrai que je suis le premier grand rival de Federer, donc je comprends qu'il le voit de cette façon.

Ensuite, quand Novak arrive, c'est vrai que Roger est encore meilleur que moi, mais les années suivantes j'ai gagné plus que lui et donc j'ai aussi coïncidé plusieurs fois avec Djokovic sur le terrain.

En d'autres termes, j'étais plus un rival pour lui que pour Roger. Au final, je le vois comme quelque chose de positif, car c'est vrai que nous nous sommes beaucoup éloignés tous les trois, mais je ne pense pas qu'aucun d'entre nous aurait atteint 35 ans ou plus pour être aussi compétitif sans les deux autres.

Federer, Djokovic et moi nous sommes poussés à la limite, pour nous améliorer, pour être toujours impatients et en vouloir plus," a ajouté Rafael Nadal.

Rafael Nadal Roger Federer Novak Djokovic
SHARE