Steve Flink : " Rafael Nadal aura une tache très difficile à Turin "



by   |  LECTURES 4707

Steve Flink :  " Rafael Nadal aura une tache très difficile à Turin "

Le rideau s'ouvre à Turin pour la deuxième édition italienne des ATP Finals. Dans la ville piémontaise, les huit meilleurs joueurs de tennis du monde s'affronteront pour décider qui sera le vainqueur du Tournoi des Maîtres, le dernier tournoi de la saison du circuit ATP.

L'événement devra toutefois se passer du numéro un mondial : Carlos Alcaraz a déclaré son abandon en raison d'un problème abdominal qu'il a eu lors de son match à Paris-Bercy contre Holger Rune.

Par conséquent, Rafael Nadal devient la première tête de série du tournoi, tandis que Taylor Fritz devient la huitième tête de série pour les finales. Avec la course définie après le Masters 1000 de Paris-Bercy, les " tirages" ont été décidés : Nadal et Tsitsipas dans le premier ; suivis de Ruud et Medvedev ; le troisième appartient à Auger-Aliassime et Rublev ; Djokovic et Fritz sont proches.

Le tirage au sort, sans Italien dans le groupe de départ, a eu lieu le dimanche 13 pour les premiers matchs des deux tours ; la finale aura lieu le dimanche 21 novembre. Dans le groupe vert, Rafael Nadal, en quête du premier titre ATP Finals de sa carrière, est en tête.

Aux côtés de l'Espagnol, on retrouve Casper Ruud, double finaliste de deux tournois du Grand Chelem (Roland Garros et l'Us Open) et les deux débutants de cette édition du tournoi des Maîtres, à savoir Felix Auger-Aliassime et Taylor Fritz.

Dans le groupe rouge, en revanche, on trouve les deux autres champions du Chelem. En tête, le finaliste de Roland Garros, Stefanos Tsitsipas, deuxième tête de série de ce tournoi.

Rafa n'a jamais remporté les finales ATP.

S'exprimant sur le podcast Court-Side with Beilinson Tennis, le journaliste Steve Flink a déclaré que le reste du peloton pourrait s'avérer dangereux pour Rafael Nadal.

"Rafa a parlé de la nécessité de jouer plus de matchs, il a parlé d'aller en Italie plus tôt pour jouer des sets d'entraînement, mais les sets d'entraînement n'ont rien à voir avec les vrais matchs.

Cela vous aide, mais ce n'est pas la même chose", a déclaré Flink. "Il est donc regrettable qu'il n'ait pas pu disputer plus de matches à Paris avant Turin pour se donner une meilleure chance, car la compétition est très dense.

Ce sera un événement très disputé et les deux groupes de quatre joueurs chacun seront extrêmement forts. Ce sera donc difficile pour Rafa, car il a toujours été le moins à l'aise en salle.

Il pourrait bien me prouver que j'ai tort. Il est l'un de ces gars qui, peu importe le nombre de commentaires négatifs qu'il fait - le "doute" est l'un de ses mots préférés - arrive à tout surmonter.

Je continue de penser qu'il se présentera avec son esprit de combat habituel. Il sera donc difficile à battre, mais je n'aime pas les conditions. Elles ont tendance à être rapides à Turin", a-t-il ajouté.