Cédric Pioline directeur du Paris Masters, s'exprime sur les chances de Rafael Nadal

Nadal n'a pas jouer de finale au Masters de Paris depuis 2007.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Cédric Pioline directeur du Paris Masters, s'exprime sur les chances de Rafael Nadal

Cédric Pioline, directeur du Masters de Paris, reconnaît que c'est la période de la saison où Rafael Nadal est souvent gêné par des problèmes physiques, mais il pense que c'est peut-être l'année où l'Espagnol va enfin tout gagner à Bercy.

Nadal, 36 ans, a fait ses débuts dans le tableau principal du Masters de Paris en 2007. Pour ses débuts à Paris, Nadal a atteint la finale avant de s'incliner face à David Nalbandian. De manière un peu surprenante, Nadal n'a pas fait de finale au Masters de Paris depuis 2007.

Après avoir subi un échec cuisant en huitième de finale de l'US Open face à Frances Tiafoe, Nadal est rentré chez lui pour être auprès de sa femme enceinte. Nadal, qui est devenu père le mois dernier est prêt à reprendre la compétition à Paris.

"En ce qui concerne Rafa, nous savons que c'est toujours une période difficile de la saison pour lui. Il est souvent en difficulté. On l'a vu à l'US Open. C'est en huitième de finale qu'il a perdu, si je ne me trompe pas.

Il essaie d'être au top. Il n'a jamais soulevé le trophée ici. Peut-être que ça pourrait être une première fois pour lui. Pourquoi pas ? a déclaré Pioline, selon Sportskeeda.

Pioline : Nadal sait comment gagner quand on s'y attend pas

Après avoir manqué la quasi-totalité de la deuxième partie de la saison 2021, Nadal est revenu en remportant l'Open d'Australie en janvier.

Ensuite, Nadal a été fortement gêné par des douleurs au pied avant l'Open de France. Avant l'Open de France, certains avaient des doutes et pensaient que ce serait l'année où Nadal ne profiterait pas d'une nouvelle victoire à Roland Garros.

Comme de nombreuses fois dans sa carrière, Nadal a surmonté les difficultés et a terminé champion. A l'approche du Masters de Paris, Pioline souligne que Nadal ne doit jamais être sous-estimé.

"Nous avons l'habitude d'être surpris par ses exploits. Comme à Roland Garros, nous pensons qu'il ne gagnera pas, et il trouve une grande énergie au dernier moment", a ajouté M. Pioline.

Rafael Nadal
SHARE