Rafael Nadal peut devenir numéro 1 à la fin de la saison !

La légende espagnole peut-elle détrôner Carlos Alcaraz avant la fin de l'année ?

by Sarah Ait Salah
SHARE
Rafael Nadal peut devenir numéro 1 à la fin de la saison !

Rafael Nadal est le numéro 2 mondial depuis la semaine dernière, même sans jouer. La légende espagnole peut-elle détrôner Carlos Alcaraz avant la fin de l'année ? Oui, voici comment.

Mais disons-le tout de suite : la mission est presque désespérée, au regard de son histoire récente. Rafa Nadal, même sans entrer sur le terrain, est devenu numéro 2 mondial la semaine dernière.

Suite à des faux pas décisifs de Casper Ruud, finaliste du dernier US Open, en Corée et au Japon. Il y a quelques mois encore, le Majorquin semblait destiné à terminer devant tout le monde, étant donné les vicissitudes hors du terrain de son rival Nole Djokovic et les victoires en Australie et en France, mais le triomphe d'Alcaraz aux États-Unis a changé les cartes sur la table.

Bien sûr, à l'Open d'Astana, le champion de Murcie a perdu l'occasion de clore, ou presque, la donne. Aujourd'hui, il compte 6 740 points, soit 930 de plus que son illustre compatriote, pour une lutte fratricide sans précédent depuis l'époque d'Agassi et Sampras.

Nadal s'est arrêté avant l'US Open il y a un an et n'est revenu qu'en 2022. Il n'a donc aucun point à défendre. Alcaraz en a 280, dont 10 ont déjà été perdus à Indian Wells, où il a perdu au premier tour.

Il reste les 180 de Vienne, où il a atteint les demi-finales, et les 90 de Paris, qu'il a clos au deuxième tour. Dans le premier cas, le 180 sera caduc car en Autriche, Alcaraz, il ne sera pas là. La possibilité de revenir en arrière viendra à partir du 24 octobre à Bâle.

Donc il y aura Paris, où les quarts sont l'objectif. Et Don Rafa ? Clairement outsider, mais pas éliminé de la course, le Majorquin devra aller jusqu'au bout de Paris, puis des ATP Finals, qui ont toujours été sa plus maudite némésis.

En bref, il devra gagner là où il n'a jamais gagné, en ramenant 2 500 points. Rappelons qu'aux Finales ATP Nadal a joué deux finales, en 2010 et 2013, à Paris, jamais présent jusqu'en 2007, en sept participations il n'a atteint qu'une seule finale, perdue en deux sets contre Nalbandian, et trois demi-finales.

Seul souvenir positif, la victoire numéro 1000 de sa carrière. Il faut noter qu'aujourd'hui le joueur s'est arrêté à l'US Open, à part une apparition brève à la Laver Cup. Bref, une tâche quasi impossible pour retrouver un sommet qui lui fait défaut depuis 2020.

Rafael Nadal Carlos Alcaraz
SHARE