Quand Rafael Nadal n'a montré aucune peur face au champion de Roland Garros

Rafael Nadal était prêt à défier le champion de Roland Garros en 2003.

by Veronique Martin
SHARE
Quand Rafael Nadal n'a montré aucune peur face au champion de Roland Garros

L'étoile montante de 16 ans, Rafael Nadal, était prête à gronder en 2003. Le jeune Espagnol a gagné de nombreuses places au classement ATP la saison précédente et en souhaitait plus.

Rafa a dépassé plus de 500 rivaux sur la liste ATP à un âge précoce et s'est fixé des objectifs élevés en 2003. Le natif de Manacor a perdu trois finales au début de l'année avant de remporter la première couronne Challenger la dernière semaine de mars à Barletta, battant presque le top 100 avec ces points.

Quelques semaines plus tard, le monde du tennis pouvait être témoin du talent et de l'envie du jeune Espagnol à Monte Carlo. Nadal s'est qualifié pour son premier tournoi Masters 1000 sur terre battue bien-aimée et a participé au deuxième événement ATP de sa carrière après Manacor au printemps dernier.

Rafa a fait des débuts impressionnants au niveau ATP premium et a envoyé le numéro 49 mondial, Karol Kucera avec un score de 6-1, 6-2 en 63 minutes rapides !

Rafael Nadal prêt à défier le champion de Roland Garros en 2003.

Le joueur de 16 ans a cédé 12 points en huit jeux de service et a défendu les trois occasions de break pour maintenir la pression sur le Slovaque.

Dominant chaque segment et ayant le dessus du début à la fin, Rafa a réclamé 56% des points de retour et a offert quatre breaks sur six opportunités de courir vers la deuxième victoire ATP.

Au deuxième tour, Nadal affronterait le champion en titre de Roland Garros, Albert Costa, dans l'espoir de donner le meilleur de lui-même contre un adversaire bien mieux classé qu'il avait rencontré à Barcelone quelques années plus tôt.

"Je connais Carlos Moya depuis longtemps, nous nous connaissons bien. Je ne connais pas bien Albert Costa car je vais rarement à Barcelone. Pourtant, j'y suis allé une fois avec Moya, et j'ai eu la chance de le rencontrer.

Rien n'est facile, et je ne pense pas aux postes de rang supérieur ; beaucoup de bons joueurs sont là-bas. J'essaie toujours avec l'école, bien que cela devienne de plus en plus difficile puisque je ne suis jamais à la maison.

J'ai hâte de jouer contre Albert Costa, le vainqueur de Roland Garros ; ça devrait être un bon test. Je vais probablement perdre, mais je suis prêt à donner le meilleur de moi-même. Je n'ai jamais demandé d'autographe, mais si je dois choisir mon joueur préféré, c'est Carlos Moya.

Je lui suis très reconnaissant d'avoir dit de si belles choses sur moi, mais je pense que d'autres joueurs jouent aussi bien à mon âge", a déclaré Rafael Nadal.

Rafael Nadal Roland Garros
SHARE