"Rafael Nadal était absent du terrain la plupart du temps", déclare un analyste



by VERONIQUE MARTIN

"Rafael Nadal était absent du terrain la plupart du temps", déclare un analyste

Le numéro 2 mondial Casper Ruud admet qu'il préférerait ne pas rencontrer l'Espagnol s'il disputait à nouveau une finale du Grand Chelem. Dimanche, Ruud, 23 ans, a subi une défaite en quatre sets face à Carlos Alcaraz lors de la finale de l'US Open.

Quelques mois plus tôt, Ruud avait été éliminé en deux sets par Rafael Nadal lors de sa première finale du Grand Chelem à Roland-Garros. Après avoir perdu sa deuxième finale du Grand Chelem - encore une fois face à un joueur Espagnol - on a demandé à Ruud ce qu'il devait changer pour gagner un Grand Chelem.

"J'imagine que j'espère ne pas jouer contre un joueur Espagnol si j'arrive à une autre finale du Grand Chelem. Ils savent ce qu'ils font en finale de Grand Chelem. Espérons un autre joueur qui ne soit pas Espagnol", a déclaré Ruud avec un sourire, selon Sportskeeda.

Ruud n'a pas eu beaucoup de chance contre Nadal, car l'Espagnol a évincé le Norvégien 6-3, 6-3, 6-0 en finale de Roland-Garros. Lors de la finale de l'US Open, Ruud s'est beaucoup plus battu, mais Alcaraz a gagné 6-4, 2-6, 7-6 (1), 6-3.

"Je pense évidemment que si vous atteignez la finale d'un Grand Chelem, celui contre qui vous jouerez sera un grand joueur de l'autre côté du filet. A Roland Garros, j'avais du mal à croire que je pouvais battre Rafa.

Aujourd'hui n'a pas été plus facile, mais j'y ai cru davantage. Je pense que ces deux tournois ont augmenté mon estime de moi pour gagner un Grand Chelem. J'espère que ces deux expériences pourront m'aider", a ajouté Ruud.

Mouratoglou parle de Rafa Nadal

Le record invaincu de Rafael Nadal, 22 fois vainqueur du Grand Chelem, lors des événements du Grand Chelem cette année, a été mis fin par Frances Tiafoe avec un score de 6-4, 4-6, 6-4, 6-3, au quatrième tour de l'US Open.

"Il a trouvé un moyen de raccourcir chaque échange du match. Il allait à fond pour ses coups, ce qui est très risqué mais avec un pourcentage de réussite incroyable. Si je me souviens qu'après deux sets, il avait le même nombre de fautes directes que Rafa, je pense 15 ou quelque chose comme ça, ce qui est extrêmement faible, surtout pour quelqu'un d'aussi agressif, a déclaré Patrick Mouratoglou.

"Il a servi incroyablement bien, n'a pas servi beaucoup de premiers services, son pourcentage de premiers services est très faible mais il a servi intelligemment, il a servi avec beaucoup de slices, beaucoup d'effets, la balle sortante faisant sortir Rafa du terrain du côté diable, la majeure partie du terrain, ouvrant le terrain pour le coup suivant.

Servir beaucoup de slices au revers de Rafa Nadal également à l'extérieur. Pour l'une des premières fois, j'ai vu Rafa lutter pour revenir, il a raté beaucoup de retours car il se sentait aussi sous pression, il était hors du terrain la plupart du temps et au coup suivant, Tiafoe était plein. "

Rafael Nadal Patrick Mouratoglou