"Si tout le monde pouvait être comme Rafael Nadal...", déclare une légende de l'ATP.

L'Espagnol sera au départ du Masters 1000 de Cincinnati pour préparer l'US Open.

by Sarah Ait Salah
SHARE
"Si tout le monde pouvait être comme Rafael Nadal...", déclare une légende de l'ATP.

La semaine dernière, Rafael Nadal a surpris tout le monde en annonçant son retrait du Masters 1000 de Montréal au Canada. Victime d'un petit problème physique, l'Espagnol a finalement décidé de ne pas s'envoler immédiatement pour l'Amérique du Nord, prenant quelques jours de repos.

L'Ibérique a ainsi perdu l'occasion d'être au départ du premier des trois rendez-vous prestigieux sur ciment, de se familiariser avec la surface (sur laquelle il n'a pas du tout joué l'année dernière en raison d'une grave blessure au pied) et, naturellement, de tenter l'assaut du titre.

"J'avais une petite gêne, qui était encore présente. Nous avons donc décidé de ne pas aller à Montréal et de continuer à nous entraîner sans faire d'effort. Je n'ai pas d'autre choix que d'être prudent en ce moment et de penser à ma santé", c'est ce que le numéro 3 mondial a déclaré sur son compte Twitter pour informer le monde entier de sa volonté de renoncer à la compétition en cours.


Cependant, le natif de Manacor n'a pas mis longtemps à se confirmer sur le podium du classement ATP avec la défaite précoce de son compatriote Carlos Alcaraz pour ses débuts face à l'Américain Tommy Paul en trois sets.

Rafa a donné des nouvelles importantes à tous les fans à travers un message publié le mercredi 10 août au soir sur ses profils sociaux : "Bonjour Majorque. Je suis très heureux de pouvoir jouer à nouveau à Cincinnati.

Je m'y envole demain [jeudi] ", a-t-il ajouté. L'Espagnol sera donc au départ du Masters 1000 américain pour préparer au mieux l'édition 2022 de l'US Open, dernier Grand Chelem de la saison.

McEnroe s'ouvre sur Nadal

Dans une récente interview, John McEnroe a déploré le fait que tout le monde ne puisse pas se donner "à 100 % sur le court" comme Rafael Nadal. "Si tout le monde pouvait être comme Rafa Nadal et se donner à 100 % sur le court ou à chaque fois qu'il fait quelque chose, ce serait absolument génial", a déclaré l'Américain.

"Malheureusement, c'est très difficile à faire". Au cours de la discussion, John McEnroe a loué le fait que l'on parle librement de la santé mentale de nos jours. "Je trouve sain, à bien des égards, que l'on parle plus ouvertement de (la santé mentale)", a déclaré McEnroe.

Rafael Nadal Us Open
SHARE