Rafael Nadal : "Je me suis plaint à mes parents parce que...".



by   |  LECTURES 37475

Rafael Nadal : "Je me suis plaint à mes parents parce que...".

Élevé à Hyattsville, Frances Tiafoe a toujours été associé à la capitale américaine. Frances a fait ses débuts sur le circuit ATP à Washington en 2014 à l'âge de 16 ans, s'inclinant face à Evgeny Donskoy en sets consécutifs après un effort considérable.

Tiafoe n'a eu que deux victoires lors de ses cinq premiers voyages à Washington, et il tentera de changer cela cette semaine en tant que joueur du Top 30 et 10e tête de série. L'an dernier, Frances a subi une défaite précoce face au numéro 130 mondial, Jenson Brooksby, en deux sets consécutifs, et espère un meilleur parcours dans les jours à venir.

L'année dernière, Rafael Nadal a pris la décision surprenante d'accepter une wild card à Washington et de faire ses débuts dans la capitale américaine. Tiafoe a regardé Juan Martin del Potro et James Blake participer au City Open lorsqu'il était plus jeune.

Il y a douze mois, il a eu l'occasion de partager le tableau de l'un de ses événements favoris avec un vainqueur de 22 tournois majeurs. Il était ravi qu'un joueur du calibre de Nadal participe au tournoi et a qualifié cette expérience d'incroyable.


Rafa a décidé de prendre la wild card de Washington après avoir séché Wimbledon et les Jeux olympiques. L'Espagnol s'est blessé au pied lors de la demi-finale de Roland Garros contre Novak Djokovic.

Il a fait de son mieux pour rester au contact malgré une lutte évidente, s'inclinant en quatre sets après plus de quatre heures. Nadal n'a pas pu s'entraîner pendant trois semaines, et il n'y avait aucune chance pour lui de jouer à Londres ou à Tokyo.

Rafa est retourné sur la piste d'entraînement à Majorque en juillet et a choisi de se rendre à Washington pour voir comment son corps se portait à ce moment-là. Il s'est avéré que Nadal ne pouvait pas gérer la douleur dans son pied, jouant deux matchs difficiles et décidant de mettre fin à la saison et de se concentrer sur 2022.

Nadal entre dans l'histoire

Dans son autobiographie, "Rafael Nadal : My Story", l'ancien numéro 1 mondial a décrit comment il a géré ses études tout en jouant au tennis.

Il a déclaré : "Ma mère mettait son énergie et ses encouragements dans les domaines où j'étais moins fort, comme mes études. C'est pour cette raison que mes parents, après m'avoir protégé de Barcelone, ont décidé, lorsque j'ai eu quinze ans, que je devais faire comme mon père et Toni et aller dans un pensionnat à Palma"

Nadal se plaignait à sa mère de manquer les tournois juniors de Wimbledon et de Roland Garros. Il a déclaré : "Mais ces tournois sont si importants ! Je me suis plaint à ma mère.

Elle lui a répondu : "Oui, j'en suis certaine, mais je t'assure que tu auras une autre chance de participer à ces compétitions ; mais si tu abandonnes tes études, tu n'auras certainement pas une autre chance de réussir tes examens"