Rafael Nadal : "J'avais besoin de plus d'énergie pour rester en contact"

Novak Djokovic a dominé Rafael Nadal lors de la finale de Rome en 2014.

by Veronique Martin
SHARE
Rafael Nadal : "J'avais besoin de plus d'énergie pour rester en contact"

Comme prévu, Rafael Nadal et Novak Djokovic étaient les joueurs à battre à Rome en 2014. Deux grands rivaux ont passé tous les obstacles pour s'affronter pour le titre. Novak est allé jusqu'au bout et a battu Rafa avec un score de 4-6, 6-3, 6-3 en deux heures et 19 minutes pour son troisième titre à Rome et un énorme coup de pouce devant Roland Garros.

Rome était le 19e titre de Novak en Masters 1000, se déplaçant à deux derrière Roger Federer et réduisant l'écart avec Nadal. C'était leur 41e rencontre et le 19e triomphe du Serbe, le 15e sur les 23 derniers affrontements et le quatrième d'affilée.

Djokovic a pris les devants 12-9 lors des finales ATP et 7-5 lors des affrontements pour le titre Masters 1000. Novak a battu Rafa pour la quatrième fois en 17 jeux sur terre battue et est revenu d'un set down pour évincer l'Espagnol pour la quatrième fois.

Djokovic a gagné 19 points de plus et a pris le dessus dans le deuxième et troisième set après avoir tiré 45 points gagnants et 30 fautes directes. Nadal a remporté quatre jeux de retour, ce qui n'était pas suffisant pour assurer sa sécurité.

Novak a pris près de la moitié des points de retour et les a transformés en six breaks sur 14 opportunités. Djokovic a laissé Nadal loin derrière dans les échanges les plus courts jusqu'à quatre coups et l'a battu dans les plus avancés pour remporter le trophée.

Bien qu'il n'ait pas joué à son meilleur niveau, Rafa s’est donné à 120% pour rester en contact et défier le numéro 2 mondial. L'Espagnol a repoussé le break au milieu du jeu décisif avant que le Serbe ne passe à la vitesse supérieure et ramène la victoire à la maison.

Nadal a déclaré qu'il avait besoin d'énergie supplémentaire dans les phases finales pour rester en contact avec Djokovic, ce que ses jambes ne lui permettaient pas.

Rafael Nadal à Rome en 2014 :

Novak Djokovic a dominé Rafael Nadal lors de la finale de Rome en 2014.

"C'est difficile pour tout le monde de battre Novak, pas seulement moi. C'est l'un des meilleurs joueurs du monde et perdre contre lui est normal. J'ai bien joué à certains moments et j'ai eu mes chances. J'avais besoin d'énergie supplémentaire pour rester en contact avec lui pendant une autre balle ou deux dans les moments cruciaux, mais mes jambes ne pouvaient pas supporter cela après une semaine difficile.

Novak a eu un avantage précoce dans les échanges, et c'était difficile pour moi de me préparer pour le tir et de changer la dynamique du point. Je pourrais faire mieux, mais je suis quand même content de ma performance.

J'ai joué une finale cette semaine et j'ai pris 600 points ; c'est un bon résultat. J'ai battu des rivaux redoutables comme Andy Murray et Grigor Dimitrov et je suis resté en contact avec Novak. Je me sens mieux dans mes chances à Roland Garros qu'il y a une semaine.

J'ai bien joué pour me forger une avance de 4-1 dans le premier jeu, puis il a commencé à bien jouer. J'avais besoin de plus de carburant à 3 partout dans le jeu décisif pour résister à Novak, le meilleur premier coup de fond et la bonne intensité.

Le retour de Novak a fonctionné comme un charme et m'a éloigné de ma zone de confort. J'ai perdu contre Novak quatre fois de suite et je dois travailler dur pour préparer notre prochain affrontement", a déclaré Rafael Nadal.

Rafael Nadal Novak Djokovic
SHARE