Rafael Nadal : "Il n'y a pas de joueurs professionnels qui jouent avec ...".

Rafael Nadal jouera à l'Open du Canada comme préparation pour l'US Open.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Rafael Nadal : "Il n'y a pas de joueurs professionnels qui jouent avec ...".

Dans une interview accordée à GQ, Diego Schwartzman a évoqué sa défaite en quart de finale de Roland-Garros 2018 face à Rafael Nadal. Le joueur argentin menait par un set et un break, puis un retard de pluie a tout changé.

"Quand je me suis dirigé vers le court, je me suis dirigé pour être compétitif, mais vous savez que c'est Rafael Nadal à Roland-Garros et je le savais. C'est pourquoi quand j'ai vu qu'il menait, j'ai vu l'opportunité de rivaliser et il était très engagé dans le jeu et je pensais que je pouvais gagner.

La pluie est arrivée et l'intensité a baissé. C'est difficile à expliquer, mais pendant ces 20 minutes, j'ai commencé à réfléchir davantage et Rafael est revenu. J'ai appris de ce match", a déclaré Schwartzman.

Quel est le rôle de la pluie dans le tennis ? " Ce que vous faites sur le terrain et en dehors ne peut pas être remplacé par la chance. Cela ne vient que du travail. On ne gagne pas ou on ne perd pas par chance.

C'est très clair." Sur la façon dont sa relation de travail avec son entraîneur Juan Ignacio Chela a commencé, Schwartzman a conclu : "J'avais mis fin à ma relation avec l'entraîneur Sebastián Prieto, qui entraîne désormais Juan Martín del Potro, après presque cinq ans et j'ai commencé à réfléchir à la prochaine étape.

J'ai beaucoup appris de lui et je savais qu'il était difficile de le remplacer. Je devais donc commencer à avoir confiance et j'ai engagé Juan Ignacio, car j'avais confiance en son talent et en son éthique de travail.

Je suis dans cette équipe depuis trois ans et je sais que j'ai eu beaucoup de chance de rencontrer des gens comme eux."

Rafa jouera à l'Open du Canada

Dans son livre, Rafael Nadal : My Story, Nadal a détaillé pourquoi il a préféré la main gauche à la main droite au tennis.

Il a déclaré : "J'ai vu des rapports dans les médias d'information disant que Toni m'a forcé à jouer de la main gauche, et qu'il a fait cela parce que cela me rendrait plus difficile à affronter.

Eh bien, ce n'est pas vrai. C'est une histoire que les journaux ont inventée. La vérité, c'est que j'ai commencé à jouer quand j'étais tout petit, et comme je n'étais pas assez fort pour frapper la balle au-dessus du filet, je tenais la raquette à deux mains, aussi bien en coup droit qu'en revers".

Et d'ajouter : "Puis un jour, mon oncle m'a dit : "Il n'y a pas de joueurs professionnels qui jouent à deux mains et nous ne serons pas les premiers, alors il faut que tu changes". C'est ce que j'ai fait, et ce qui m'est venu naturellement, c'est de jouer de la main gauche.

Pourquoi, je ne peux pas le dire. Parce que j'écris de la main droite, et quand je joue au basket ou au golf - ou aux fléchettes - je joue aussi de la main droite. Mais au football, je joue du pied gauche ; mon pied gauche est beaucoup plus fort que le droit".

Rafael Nadal Us Open
SHARE