"Il fallait toujours battre Rafael Nadal, Roger et Novak", déclare un as de l'ATP



by SARAH AIT SALAH

"Il fallait toujours battre Rafael Nadal, Roger et Novak", déclare un as de l'ATP

Les Big 3 ont monopolisé le circuit masculin pendant plus d'une décennie et demie. Roger Federer a très peu joué ces deux dernières saisons, tandis que Rafael Nadal et Novak Djokovic sont toujours sur la crête de la vague.

L'Espagnol et le Serbe ont remporté les trois premiers majors de 2022, démontrant pour la énième fois à quel point le changement de génération est une véritable chimère.

Le Majorquin de 36 ans a remporté l'Open d'Australie et Roland Garros, devant renoncer à la demi-finale de Wimbledon contre Nick Kyrgios en raison d'une déchirure aux abdominaux. Nole, quant à lui, a relevé une saison en demi-teinte en triomphant sur les pelouses londoniennes pour la septième fois de sa carrière.

Le Belgradois de 35 ans s'est ainsi hissé à 21 Grands Chelems, à une longueur seulement de Nadal. Il est peu probable que le "Djoker" puisse s'envoler pour les États-Unis afin de participer à l'US Open, étant donné que le vaccin est une condition obligatoire pour entrer dans le pays.

Dans une longue interview accordée à 'Punto de Break', le joueur français Constant Lestienne a analysé la domination des Big 3.

Lestienne sur le Big 3

"Les gens ne réalisent pas à quel point cette génération a été "dorée", à quel point ils ont tous été bons (Tsonga, Monfils, Simon, Gasquet)", a déclaré Lestienne.

"Nous avons eu quatre ou cinq joueurs dans le top 20, c'est quelque chose qui n'arrivera pas demain. Je les connais tous et, en plus, ce sont des gens fantastiques. Ce sont des gars formidables avec des carrières incroyables.

Gillou (Simon) m'a dit que, pour gagner un tournoi majeur, il fallait toujours battre Roger Federer en quart de finale, Rafael Nadal en demi-finale et Novak Djokovic en finale, pour vous donner un exemple", a déclaré Lestienne, ajoutant : "Honnêtement...

c'est une génération fantastique. Il n'y a rien à dire de plus. Ils sont tombés sur trois extraterrestres, tout simplement." L'ancien numéro 1 mondial Rafa nadl, tout en parlant de la façon de faire face à la pression et au malaise avant un match très médiatisé, s'est ouvert sur une de ses mauvaises habitudes.

Après avoir expliqué comment le fait de nettoyer et de polir ses chaussures et de ranger son équipement l'aidait à se calmer, Nadal a admis : "Ma mère et ma sœur gloussent quand elles se souviennent de cela.

Parce qu'elles disent que lorsqu'il s'agit de sport, je suis une personne disciplinée et ordonnée. Mais dans tout le reste, je suis distrait et chaotique". Le calibre du quatorze fois champion de Roland-Garros a été mis à l'épreuve face aux autres membres du célèbre "Big Three", Roger Federer et Novak Djokovic.

Rafael Nadal