Moya : "Rafael Nadal trahit des fois une âme d'enfant"


by   |  LECTURES 1856
Moya : "Rafael Nadal trahit des fois une âme d'enfant"

Lors d’une interview accordée à LCI, l'ancien n.1 espagnol Carlos Moya a parlé de sa relation avec son assisté Rafael Nadal : "J'ai toujours été en contact avec Rafa, depuis qu’il a entamé sa carrière de professionnel, mais là c’est légèrement diffèrent car ses résultats sur le court sont aussi sous ma responsabilité.

Avant je n’avais pas de conseils à lui donner, à l'exception de quand il demandait mon avis de temps en temps. Maintenant c’est à moi de lui dire ce qu’il doit ou ne doit pas faire", a déclaré l'homme de 42 ans.

"Avec Rafa c’est facile car il est toujours ouvert aux changements, avec une envie incessante d'apprendre. En plus, il accepte sereinement les critiques", a continué Moya, "Mais avec des joueurs de cette envergure il faut toujours mesurer les mots et faire passer le message d’une certaine manière.

Seul le joueur lui-même sait ce qui se passe dans son esprit, comment gérer une défaite, penser au prochain match, gérer les attentes du publique etc… tout ça n’est pas évident, pour une superstar de ce sport il est donc impératif de bien choisir le moment pour doser les critiques", a-t-il précisé.

"Cependant, l’humilité de Rafa est incroyable, surtout pour un joueur avec autant de titres dans son palmarès, ce qui facilite la communication, bien que des fois, du haut de ses 32 ans, il réagisse comme un enfant, mais ça ce n’est pas forcément une mauvaise chose, avoir une âme d’enfant a beaucoup de points positifs", a ajouté Carlos, qui a enfin comparé sa collaboration avec Nadal et celle aux côtés du Canadien Milos Raonic : "Vous n’avez qu’à voir la quantité d’interviews que je dois accorder chaque semaine !

C’est déjà pas mal de pression à mon goût", a-t-il conclu commentant la pression supplémentaire à laquelle il doit faire face en ayant intégré une équipe d'envergure comme celle du n.2 mondial.