Nadal: "Je n'aurais joué aucun autre Majeur avec cette blessure (sans injections)"

Nadal n'a pas eu une préparation parfaite avant Roland Garros, mais des injections multiples.

by Shyrem
SHARE
Nadal: "Je n'aurais joué aucun autre Majeur avec cette blessure (sans injections)"

Rafael Nadal, maintenant 22 fois champion du Grand Chelem, a révélé à Reuters qu'il aurait probablement sauté n'importe tout Grand Chelem avec le type de blessure dont il s’est plaint toutaqu long de l’Open de France.

Nadal, âgé de 36 ans, a utilisé des injections pour engourdir complètement son pied et éliminer toute la douleur qu’il y ressentait. C'est ainsi qu'il a pu concourir et remporterRoland Garros, ce qui n’a pas manqué de susciter beaucoup de débats autour des produits qui devraient être illicites ou considérés comme non éthiques dans le sport.

Dimanche dernier, Rafael Nadal a battu Casper Ruud en finale de Roland-Garros 2022 avant de pouvoir soulver son 14e trophée à Roland-Garros et remporter 22e titre record du Grand Chelem. Le lendemain, Reuters a demandé à Nadal s'il aurait joué un autre Grand Chelem avec ce type de blessure, et donc sans les inections qui l’ont aidés.

"Probablement pas", a répondu Nadal à Reuters. Nadal, qui a eu 36 ans la semaine dernière, a aussi fait savoir que sa performance à Roland Garros cette année était un peu inattendue et surprenante.

"Nous avons traversé beaucoup d'émotions. C’est probablement le (titre) plus inattendu, le plus surprenant, et toutes les choses que j'ai dû faire pour disputer l'événement font de ce titre l'un des plus spéciaux", a continué Nadal.

Nadal n'a pas eu une préparation parfaite mais des injections multiples

Traditionnellement, Nadal arrive à Roland Garros avec au moins 1 ou 2 titres remportés sur terre battue. Cette année, ce n'était pas le cas.

L’Espagnol avait plutôt l’air d’être très en-deça de sa forme habituelle à Madrid et à Rome avant de se rendre à Paris avec son médecin personnel. "Cela (Gagner ces titres avant le Chelem) vous donne une sécurité supplémentaire si vous voulez atteindre au moins le niveau qu’il vous faut pour atteindre les derniers tours", a noté Nadal.

"Cette fois, avant le début du tournoi, je ne savais pas si je serais capable de me battre durant la deuxième semaine, alors j’ai juste pris les choses une à une", a déclaré le joueur espagnol.

Nadal avait également avoué qu’il pouvait à peine marcher après son match de deuxième tour. Cet handicap physique, c’est avec plusieurs injections d’anesthésie locale au pied qu’il l'a comblé.

Autrement, l'Espagnol n'aurait pas pu tenir un match de plus. "Mieux vaut que vous ne le sachiez pas", a-t-il répond à l’ancienne joueuse qui lui a demandé le nombre d’injections qu’il a reçues durant tout le tournoi.

En 2024, Paris accueillera les Jeux Olympiques. Interrogé sur sa préférence quant à la tenue des compétitions au tennis, Nadal a choisi Roland-Garros. "Roland Garros fait partie de l'histoire de ma carrière, c'est l'endroit le plus important de ma carrière et bien sûr les Jeux olympiques sont l'événement le plus important dans le monde du sport", a-t-il répondu.

"C’est difficile de choisir (pour les organisateurs), mais peut-être que Roland Garros (les Internationaux de France) est un peu plus spécial pour moi."

Roland Garros
SHARE