Nadal: "Je choisirais un pied sain plutôt qu'un 14e titre record à Roland-Garros"



by   |  LECTURES 3678

Nadal: "Je choisirais un pied sain plutôt qu'un 14e titre record à Roland-Garros"

La star du tennis espagnol Rafael Nadal a déclaré qu’il préférerait avoir un pied en bonne santé plutôt qu'un 22e titre record du Grand Chelem. Nadal, qui n'a participé qu'à un seul événement dans la seconde moitié de la saison 2021 à cause d’une blessure au pied qu’il a annoncé comme étant chronique, a fini par remporter un 21e titre Grand Chelem à l'Open d'Australie, 6 mois plus tard et à la surprise générale.

Ces dernières semaines, Nadal a de nouveau beaucoup parlé de sa blessure au pied, bien que celle-ci ne l’ait pas empêché d’atteindre une 14e finale à à Roland-Garros, en vue d’un 14e titre parisien.

Il affrontera Casper Ruud. "Je préfère perdre la finale et avoir un nouveau pied qui me permettrait d'être plus heureux dans ma vie de tous les jours", a dit Rafa Nadal, selon Sportskeeda.

"Gagner, c'est bien et cela vous donne une joie momentanée. Mais la vie continue et c'est le plus important. J'ai une vie devant moi et j'aimerais pouvoir faire du sport amateur avec mes amis et pour l'instant c'est incertain", a-t-il poursuivi.

Nadal parle de sa participation à Roland Garros 2023

Durant son entretien avec les journalistes, Nadal a laissé entendre à plusieurs reprises que ce pourrait être sa dernière course à l’Open de France.

"Je suis suffisamment vieux pour ne pas cacher des choses, ou pour venir dire une chose à laquelle je ne crois pas", a-t-il déclaré. "Je ne sais pas ce qui peut arriver (pour l’année prochaine).

Je pense, comme je l'ai déjà dit, que je vais jouer ce tournoi parce que nous faisons tout ce qu’il faut pour être prêts à participer à ce tournoi, mais je ne sais pas ce qui va se passer à ce moment-là.

J'ai ce que j'ai au pied, et donc si on n'arrive pas à avoir une amélioration ou une petite solution à ça, alors ça risque de devenir super difficile pour moi. C’est donc tout.

Je profite simplement de chaque jour où j'ai la chance d'être ici, et sans trop penser à ce qui peut arriver dans le futur. Je vais bien sûr continuer à me battre pour trouver une solution, mais pour le moment nous n'en avons pas."