Rafael Nadal : "Je ne peux pas imaginer une Espagne sans Catalogne"

Le numéro 1 mondial donne son avis à propos du référendum du 1er octobre

by Niccolo Inches
SHARE
Rafael Nadal : "Je ne peux pas imaginer une Espagne sans Catalogne"

Rafael Nadal, champion du dernier Us Open, s’est pour une fois exprimé sur un sujet politique très controversé à l’heure actuelle dans son pays, comme le référendum pour l’indépendance de la Catalogne qui aura lieu le 1er octobre prochain.

Le Gouvernement espagnol et la Cour Constitutionnelle du pays ibérique considérant les velléités catalanes illégitimes, Nadal - interrogé par le quotidien El Mundo - a soutenu la position des institutions centrales : “Ce qui aura lieu le 1er octobre n’aurait jamais dû se passer en fait”, a-t-il regretté, “Les lois sont là pour être respectées (...) On ne peut pas avancer au feu rouge si on n’aime pas le trafic”.

Nadal a grandi à Maiorque et peut correctement s’exprimer en Catalan. Le tournoi Atp 500 de Barcelone lui a dédié le court central, mais en dehors de cela… “J’ai un rapport très étroit avec le peuple catalan [mais] je me sens aussi Espagnol.

Je ne peux pas imaginer l’Espagne sans la Catalogne. Je crois qu’on peut vivre ensemble, nous serons sans aucun doute plus forts si nous restons unis. L’Espagne est un pays meilleur avec la Catalogne et vice-versa, à mon avis”.

Compte tenu des critiques adressées à de nombreux personnages publics en raison de leurs clivantes positions politiques, notamment dans le cas d’Andy Murray suite à son soutien à l’indépendance écossaise en 2014, Rafa aurait pu éviter de faire entrendre sa voix sur un sujet aussi délicat. Et pourtant...

Rafael Nadal
SHARE