"Rafael Nadal devrait porter une cape", dit la légende



by   |  LECTURES 2415

"Rafael Nadal devrait porter une cape", dit la légende

Rafael Nadal est revenu à l’Open de Madrid Mutua après une énième blessure. Le phénomène Espagnol a connu un début de saison étincelant, se révélant une fois de plus en tant que légende absolue du sport moderne.

En plus d'avoir remporté l'Open d'Australie envers et contre tout, l'ancien numéro 1 mondial a remporté les 20 premiers matchs disputés en 2022. Ce faisant, le joueur de 35 ans de Manacor a dépassé Roger Federer et Novak Djokovic dans le classement de tous les temps des Majors.

L'Ibérique est également devenu le quatrième homme de l'histoire à avoir remporté tous les tournois du Grand Chelem au moins deux fois (avec Djokovic, Rod Laver et Roy Emerson). Le Majorquin a subi une fracture de fatigue à une côte lors des Masters 1000 d'Indian Wells, un revers qui l'a contraint à rater les premiers tours en rouge.

Rafa a atteint les quarts de finale à Madrid, où il s'est rendu en trois sets à un Carlos Alcaraz sauvage. L'objectif de Nadal est d'obtenir 100% à Roland Garros, où il ira après son 14e sceau.

Lors d'une récente interview avec 'Heraldo', Martina Navratilova a analysé les perspectives du champion du Grand Chelem à 21 reprises.

Navratilova fait l'éloge de Rafa Nadal

"C'est possible.

Rafael Nadal joue toujours. Nous ne savons pas combien de temps cela va durer car le tennis est très exigeant et il a des blessures, mais il revient toujours", a déclaré Navratilova. "Même avec une côte cassée il est de retour.

C’est Superman; il devrait y aller avec une cape. Il semble indestructible ", a-t-elle ajouté. Le n ° 4 mondial jouera ensuite à l'Open d'Italie, où il détient un record de dix titres.

Il est classé troisième à Rome et a été placé dans la même mi-temps que son grand rival. Novak Djokovic, ce qui signifie qu'ils pourraient croiser le fer en demi-finale. Nadal pourrait ouvrir son compte contre John Isner, grand joueur dans la capitale Italienne, avec Casper Ruud qui se profile dans les huit derniers.

Lors d'une interview, le champion du Grand Chelem à 21 reprises a évoqué la décision de Wimbledon d'exclure les joueurs en fonction de leur nationalité. Il a déclaré: "Les joueurs de tennis Russes en particulier ne sont pas à blâmer, la décision n'est pas la bonne"

Cependant, ce n'est pas la première fois que Nadal critique la décision de Wimbledon. Lors de l'Open de Madrid de la semaine dernière, Nadal, faisant référence aux joueurs de tennis Russes et Biélorusses, a déclaré : "Ce n'est pas de leur faute ce qui se passe en ce moment avec la guerre.

Je suis désolé pour eux. Wimbledon vient de prendre sa décision. … Le gouvernement ne les a pas forcés à le faire. Voyons ce qui se passera dans les prochaines semaines, si les joueurs prendront une décision à cet égard"