Paul Mcnamee: "La victoire de Rafael Nadal en Australie a coûté cher physiquement"

Nadal s'est ouvert sur sa douleur au pied lors de sa conférence de presse à Rome.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Paul Mcnamee: "La victoire de Rafael Nadal en Australie a coûté cher physiquement"

L'ancien directeur du tournoi de l'Open d'Australie, Paul McNamee, pense que les efforts déployés par Rafael Nadal en Australie sont peut-être en train de le rattraper. Après avoir sauté la quasi-totalité de la seconde moitié de la saison 2021 en raison d'un problème de pied persistant, Nadal est revenu à l'action en Australie, où il a remporté le Melbourne Summer Set et l'Open d'Australie.

Malheureusement, Nadal rencontre à nouveau des problèmes avec son pied. Jeudi, il a subi une défaite surprise contre Denis Shapovalov à Rome. Après le match, Nadal a révélé que son pied lui causait de grandes douleurs.

"Rafa n'est clairement pas optimal sur la terre battue... Il se peut que sa grande victoire en Australie lui ait coûté cher physiquement", a écrit McNamee sur Twitter.

Nadal s'est ouvert lors de sa conférence de presse

Après sa défaite contre Carlos Alcaraz à Madrid, Nadal n'a pas voulu parler de son pied.

A Rome, Nadal avait l'air dépourvu et s'est ouvert sur cette blessure qui le gêne depuis longtemps. "J'avais à nouveau le pied avec beaucoup de douleur", a déclaré Nadal lors de sa conférence de presse d'après-match.

"Je suis un joueur qui vit avec une blessure, ce n'est pas nouveau. C'est quelque chose qui est là. Malheureusement, mon quotidien est difficile, honnêtement. Il est parfois difficile pour moi d'accepter la situation.

Aujourd'hui, à la moitié du deuxième set, ça a commencé et puis ce n'était pas jouable pour moi. Je ne veux rien enlever à Denis. Aujourd'hui, c'est pour lui. Bravo à lui".

Par ailleurs, Nadal a révélé qu'il n'avait même pas pu s'entraîner correctement à Rome. "Depuis que je suis revenu, le pied est douloureux", a-t-il déclaré. "C'est difficile pour moi de m'entraîner correctement plusieurs jours d'affilée.

Il faut donc bien bouger pour concourir au plus haut niveau, ce que je ne suis pas en mesure de pratiquer. Le plus dur pour moi aujourd'hui, c'est qu'honnêtement, je commence à me sentir mieux dans mon jeu. J'ai commencé le match en jouant beaucoup mieux.

Mon entraînement était bien meilleur, l'échauffement, que lors de mon premier match l'autre jour".

Rafael Nadal
SHARE