Justine Henin : "La comparaison d'Alcaraz avec Rafael Nadal ne tient pas la route"



by   |  LECTURES 11470

Justine Henin : "La comparaison d'Alcaraz avec Rafael Nadal ne tient pas la route"

Ces premiers mois de 2022 ont déjà donné aux fans plusieurs rebondissements. Presque personne n'aurait pu imaginer un début de saison similaire pour Rafael Nadal, qui revient d'un long arrêt dû à une blessure et qui est arrivé à Melbourne sans grandes attentes.

Contre toute attente, le phénomène espagnol a remporté l'Open d'Australie et décroché son 21e Majeur. L'homme de 35 ans originaire de Manacor a dépassé Roger Federer et Novak Djokovic au classement de tous les temps, réaffirmant qu'il est une légende absolue du sport moderne.

Comme si cela ne suffisait pas, l'Ibère est devenu le quatrième homme de l'histoire à avoir remporté tous les Grands Chelems au moins deux fois (avec Djokovic, Rod Laver et Roy Emerson).

Rafa tentera de prolonger son parcours à Roland Garros, mais il devra composer avec Novak Djokovic et Carlos Alcaraz. Le jeune homme de 19 ans originaire de Murcie a laissé tout le monde sans voix ces derniers mois, remportant deux Masters 1000 (Miami et Madrid) et deux ATP 500 (Rio et Barcelone).

Dans une récente interview accordée au Soir, Justine Henin a établi un parallèle intéressant entre Alcaraz et le Big 3.


Justine Henin sur Carlos Alcaraz

"Il y a beaucoup de choses qui m'impressionnent chez Carlos Alcaraz.

Il n'a que 19 ans, mais il fait preuve d'une maturité qui est vraiment déconcertante ! Ce qui est étonnant chez lui, c'est sa vitesse d'apprentissage, c'est l'adaptation. Jour après jour, on voyait qu'il évoluait dans son tennis, dans les petites erreurs qu'il avait pu faire, et progresser comme ça, si vite, c'est étonnant.

Les comparaisons sont évidemment tentantes, mais commencer maintenant à estimer qu'il atteindra ou battra certains records en Grand Chelem est un peu hors de propos, nous n'en sommes pas là, alors qu'il ne fait que commencer."

Elle ajoute que Carlos Alcaraz incarne également les qualités de chacun des trois grands. "Mais bon, il a commencé sur de très bonnes bases, bien sûr. En termes de jeu, il me semble être le plus complet de Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer.

Il semble qu'il y ait un bon mélange des trois. La comparaison avec Nadal, pour moi, ne tient pas la route. C'est la précocité des deux qui les rapproche." Rafael Nadal n'est pas seulement le "roi de la terre battue" mais aussi le "roi des retours"

Prenez l'exemple de l'Open d'Australie cette année. Nadal faisait son retour après avoir manqué la deuxième moitié de la saison 2021. Il a offert un spectacle impressionnant, remportant son 21e titre du Grand Chelem.

De plus, il l'a fait avec style, en battant Daniil Medvedev en finale au terme d'un match palpitant en cinq sets.