Rafael Nadal : "Je ne veux rien retirer au mérite de Denis".



by   |  LECTURES 1377

Rafael Nadal : "Je ne veux rien retirer au mérite de Denis".

Rafael Nadal n'a pas réussi à remporter le 11e titre de Rome après avoir perdu 1-6, 7-5, 6-2 contre Denis Shapovalov en deux heures et 37 minutes au troisième tour. Nadal a connu sa pire défaite au Masters de Rome depuis 2008 après avoir lutté contre une blessure au pied à partir du milieu du deuxième set, donnant le meilleur de lui-même pour rester au contact mais s'essoufflant et prenant la porte de sortie.

Rafa a obtenu quatre breaks dans les deux premières manches, remportant le premier set avec style mais luttant à partir du suivant après ne pas avoir réussi à bouger comme il le souhaitait.

Le Canadien a remporté 30 services gagnants et a eu le dessus avec plus de 30 gagnants. Il n'a pas réussi à trouver son jeu dans le premier set, et Rafa l'a breaké dans les quatrième et sixième jeux pour l'emporter 6-1 en 42 minutes.

Rafael Nadal a perdu contre Denis Shapovalov à Rome.

Shapovalov a repoussé les balles de break dans le premier jeu du deuxième set et a pris de l'avance à partir de là. Il a breaké Nadal dans le deuxième jeu et a sauvé une occasion de break dans le cinquième pour se forger un avantage de 4-1.

Nadal a fait une dernière tentative et a breakédans le septième jeu pour réduire le déficit et améliorer ses chances malgré une lutte évidente. L'Espagnol a repoussé les balles de break dans le jeu suivant pour verrouiller le résultat à 4-4.

Rafa a repoussé une balle de jeu dans le dixième jeu après une erreur de revers de Denis pour rester en vie et mettre la pression sur l'autre côté. Shapovalov est resté calme et s'est emparé d'un break à 6-5 pour conclure le set et devenir le grand favori.

Ils ont échangé des breaks au début de la dernière manche, puis tout s'est joué en faveur de Shapovalov. Le Canadien a remporté quatre jeux consécutifs à partir de 2-2 pour émerger au sommet et détrôner un vainqueur à dix reprises à Rome.

"J'ai de nouveau mal au pied, et ça fait très mal. Je ne suis pas blessé, je suis un joueur qui vit avec une blessure, ce n'est pas nouveau. Mes problèmes ont commencé au milieu du deuxième set, et je n'ai pas pu jouer.

Mais je ne veux rien prendre à Denis et sa victoire, bravo à lui il a mérité. Je ne sais pas ce qui peut se passer dans les jours qui suivent. Je prends beaucoup d'analgésiques car sinon, je ne pourrais pas m'entraîner ou participer à des compétitions. Cette douleur m'enlève toute joie de vivre", a déclaré Rafael Nadal.