Rafael Nadal en a assez de la comparaison avec Carlos Alcaraz.



by   |  LECTURES 3514

Rafael Nadal en a assez de la comparaison avec Carlos Alcaraz.

La star du tennis espagnol Rafael Nadal semble en avoir assez d'être comparé à Carlos Alcaraz. Après sa victoire au deuxième tour à Rome, Nadal a de nouveau été interrogé sur Alcaraz.

Lorsqu'il a été interrogé sur Alcaraz, Nadal a déclaré qu'il serait préférable pour le jeune homme de 19 ans que les médias cessent toute comparaison entre eux.

Nadal a noté qu'il souhaite à Alcaraz tout le meilleur et qu'il aimerait voir son compatriote apporter certains des plus grands records du jeu. "La seule chose que nous pouvons faire est de profiter de la carrière d'un joueur extraordinaire comme Carlos et il vaudrait mieux, même si c'est intéressant, que vous arrêtiez de le comparer à moi.

S'il est capable de gagner 25 tournois du Grand Chelem, ce sera extraordinaire et notre pays et moi-même serons heureux pour lui, mais laissons-le profiter de sa carrière personnelle. J'ai profité de ma carrière personnelle et je pense que je suis très heureux de la façon dont j'ai pu gérer ma carrière de tennis et c'est à lui maintenant de gérer sa carrière comme il l'entend."


"Nous ne pouvons pas être tout le temps en train de penser à comment j'étais et comment il est aujourd'hui. Il est ce qu'il est, et il est fantastique. En 2004, je ne dirai pas que j'étais fantastique, mais je pense que j'étais plutôt bon aussi", a déclaré Nadal.


Nadal battu par Alcaraz pour la première fois

La semaine dernière, Alcaraz a battu Nadal en quart de finale du tournoi de Madrid. C'était la première victoire d'Alcaraz sur Nadal et le jeune homme de 19 ans a remporté le tournoi de Madrid après avoir battu son idole.

Nadal et Alcaraz s'étaient rencontrés pour la première fois à Madrid l'année dernière et l'ancien numéro un mondial avait alors remporté une victoire facile en deux sets.

En mars dernier, à Indian Wells, Nadal a battu Alcaraz en trois sets. Après avoir perdu contre Nadal lors de leurs deux premières rencontres, Alcaraz a pris sa revanche à Madrid.