"C'est extrêmement rare que Rafael Nadal...", déclare le meilleur entraîneur



by   |  LECTURES 1023

"C'est extrêmement rare que Rafael Nadal...", déclare le meilleur entraîneur

Rafael Nadal a commencé à ressentir de la douleur au niveau de ses côtes lors de la demi-finale du Masters 1000 d'Indian Wells, en jouant contre Carlos Alcaraz. Le champion d'Espagne a ensuite perdu la finale face Taylor Fritz et a aisni été contraint de manque les premiers tournois joués sur terre battue.

Le Majorquin aura eu au moins plus de temps pour se préparer à Roland Garros. Le 21 fois champion du Grand Chelem est actuellement en train de jouer à l’Open de Madrid, un tournoi qu’il a remporté à 5 reprises, avec un dernier triomphe dans la capitale ibérique remontant à 2017.

Le natif de Manacor de 35 a eu un début de saison fabuleux, en remportant l'Open d'Australie après avoir profité de l’absence de Novak Djokovic. L'ancien numéro 1 mondial a ainsi dépassé Roger Federer et Novak Djokovic pour ce qui est du nombre de titres du Grand Chelem remportés en carrière.

Rafael Nadal est de retour sur la terre battue

"Rafael Nadal n’a pas disputé beaucoup de matchs, et c'est extrêmement rare qu'il arrive à Roland avec si peu de rencontres. Et donc, pour Roland-Garros, il y a une vraie inconnue pour lui.

Malgré son incroyable début de saison, c’est un joueur qui a toujours eu besoin de multilier les matchs. Autrement, il ne va pas atteindre le sommet", a expliqué Patrick Mouratoglou. S’agissant de ses chances à l’open de Madrid, Rafa s’est voulu réaliste, en disant qu’il n’avait pas passé suffisamment d'heures sur le court avant le tournoi.

"Je viens ici (au tournoi de Madrid) en ayant une grande enthousiasme, mais juste cela, vraiment. Je me suis très peu entraîné car la côte est très invalidante et aussi très douloureuse", a déclaré le Majorquin.

"J'ai eu 2 très mauvaises semaines. Je n'ai pratiquement rien pu faire (concernant l’entraînement), mais je suis ici chez moi, à Madrid", a-t-il poursuivi. Cependant, étant donné qu'il s'agit de Rafael Nadal et qu’il faut justement jouer sur terre battue, ce serait une folie de l'écarter totalement de la liste des prétendants au titre madrilène.

Le Majorquin est champion record à 5 reprises à l’Open de Madrid, après y avoir soulevé son premier trophée en 2005. Ensuite, après avoir perdu contre Roger Federer durant la finale de 2009, Nadal en a gagné une contre le Suisse en 2010.