Quand Rafael Nadal est passé par sa pire séquence sur terre battue



by   |  LECTURES 3265

Quand Rafael Nadal est passé par sa pire séquence sur terre battue

Rafael Nadal a disputé 49 tournois Masters 1000 sur terre battue au cours de sa carrière. L'Espagnol a produit des performances incroyables et transformé près de 200 victoires en 25 titres à couper le souffle !

Nadal, 16 ans, a fait ses débuts aux Masters 1000 à Monte Carlo 2003 en tant que qualificatif. Il a remporté deux victoires et a répété cela un mois plus tard à Hambourg pour démontrer tout son talent et ses capacités sur la surface la plus lente.

L'Espagnol a dû sauter la saison sur terre battue en 2004 suite à une blessure à Estoril, rebondissant plus fort un an plus tard. Rafa a disputé son troisième tournoi Masters 1000 sur terre battue à Monte Carlo en 2005 et a conquis le titre à être marque dans le livre d'histoire !

Nadal a remporté le deuxième trophée après ce triomphe épique sur Guillermo Coria à Rome un mois plus tard. Il est devenu un joueur à battre sur terre battue et a remporté la première couronne majeure à Roland Garros quelques jours après avoir eu 19 ans.

Au cours des 16 dernières années, Nadal a été la figure dominante des Masters 1000 sur terre battue, subissant quelques sorties précoces mais naviguant généralement vers les dernières étapes et se battant pour les trophées.

Rafa a été demi-finaliste dans 37 tournois sur 49, une séquence incroyable qui s'est un peu gâchée au cours des deux saisons précédentes. En 2019, Nadal a subi la défaite en demi-finale à Monte-Carlo et à Madrid avant de rebondir à Rome pour remporter son 25e et jusqu'à présent le dernier titre de Masters 1000 sur terre battue.

En 2020 et 2021, l'Espagnol a disputé trois épreuves de cette série sur terre battue et n'a pas réussi à atteindre les quatre derniers, embrassant la séquence négative qui ne lui était jamais arrivée auparavant !

Rafael Nadal et les Masters 1000:

Rafael Nadal n'a pas réussi à atteindre SF lors de trois Masters consécutifs sur terre battue. À Rome en 2020, Nadal a eu du mal à trouver son jeu en quart de finale contre Diego Schwartzman lors de la séance nocturne de septembre et a subi une défaite avec un score de 6-2, 7-5.

Diego a obtenu cinq breaks sur 54% des points de retour gagnés, a perdu le service deux fois et a dépassé le sommet avec style. Schwartzman a eu 31 coups gagnants et 17 fautes directes, a laissé Rafa sur un ratio de 21-30 et a dominé les échanges les plus prolongés pour se retrouver au sommet.

Prêt à rebondir en avril dernier dans son tournoi de Monte Carlo bien-aimé, Rafa a remporté deux victoires décisives avant de s'incliner face à Andrey Rublev avec un score de 6-2, 4-6, 6-2 en quarts.

Il a perdu du terrain dans le premier et troisième set et n'a pas réussi à soulever la 12e couronne en Principauté. Rublev a volé sept fois le service de Nadal et a rebondi dans le troisième set pour infliger la 41e défaite de Nadal à l'ATP sur terre battue.

Le jeune a eu 23 coups gagnants et 28 fautes directes, apprivoisant bien ses coups et profitant des plus de 30 fautes directes de Nadal, en particulier de son revers. Rafa a fait de son mieux pour surmonter le déficit du deuxième set et tout recommencer, pour frapper la porte de sortie.

Nadal s'est qualifié pour un autre quart de finale à Madrid en mai dernier et a perdu contre Alexander Zverev 6-4, 6-4 pour manquer une autre demi-finale. L'Allemand a maintenu l'Espagnol à environ cinq coups gagnants et a eu le dessus sur le terrain, frappant près de 30 coups gagnants et apprivoisant bien ses coups pour saisir trois breaks et décrocher dix des 14 derniers jeux pour une place en demi-finale.

Nadal a rebondi à Rome une semaine plus tard et a remporté la 36e couronne de Masters 1000 avec une victoire sur Novak Djokovic.