Jim Courrier: " Rafael Nadal est un personnage extraordinaire"



by   |  LECTURES 1783

Jim Courrier: " Rafael Nadal est un personnage extraordinaire"

Au moins un mois de repos aux portes de la saison sur le rouge. Après avoir parcouru de long en large le rôle de dominateur (entre l'Australie et les Etats-Unis, en passant même par Acapulco) le champion espagnol Rafael Nadal sera en effet contraint de s'arrêter entre quatre et six semaines en raison d'un problème assez évident déjà lors de la demi-finale d'Indian Wells contre Carlos Alacaraz.

Il s'agit en tout cas de la première communication du médecin de confiance (Angel Ruiz Cotorro, ndlr) qui, comme à l'accoutumée, a vérifié les conditions du vingt fois champion du Grand Chelem en Espagne.

Il est peu probable, voire impossible, que Nadal participe aux tournois de Monte-Carlo et de Barcelone : de manière réaliste, la "basse saison" du Majorquin ne devrait compter que Madrid et Rome dans son programme de préparation pour Roland Garros.

Mauvaise nouvelle mais pas terrible, en somme. En bref : le physique du très espagnol champion a commencé à vaciller en même temps que le deuxième tour (il a touché le bas du corps) et a finalement demandé un temps d'arret en demi.


En effet, des examens subis à son retour en Espagne, il ressort une fracture de stress du troisième arc costal gauche. Il est donc probable que Nadal ait joué la finale avec Fritz - également touché par des problèmes physiques - dans des conditions extrêmes.

"Je ne m'y attendais pas, ce n'est certainement pas ce que j'espérais entendre" - a expliqué l'Espagnol sur Twitter, confirmant la nouvelle divulguée par la presse - Je suis triste parce qu'après un splendide début de saison, j'ai atteint une partie très importante de mon année avec des sentiments positifs.

Rien à faire : c'est maintenant arrivé. J'ai toujours eu un esprit combatif, comme toujours, ce que je vais faire c'est travailler dur pour récupérer et être patient. Encore une fois, je remercie tout le monde pour son soutien", a-t-il conclu.

Jim Courier rend hommage à Nadal

Jim Courier n'a pas tari d'éloges sur Rafael Nadal dans une récente interview, soulignant à quel point il est impressionnant et sans précédent que l'Espagnol continue d'accumuler les victoires à l'âge de 35 ans.

"[Rafael Nadal gagnant à 35 ans] me semble tellement bizarre. Je jouais déjà sur le Champions Tour quand j'avais 35 ans", a déclaré Courier. "La façon dont il aime simplement concourir et être capable de gérer son corps et tous ses problèmes, c'est juste inspirant.

C'est un personnage extraordinaire. Reilly [Opelka] s'est bien battu [au quatrième tour] et a bien joué, c'était une bête. Mais le fait est que Rafa est aussi une bête de combat", a déclaré Courier.

"La balle de tennis ne connaît pas l'âge de Rafa. C'est son meilleur début d'année dans sa carrière."