Rafael Nadal : "Nous n'avons pas besoin de le cacher dans mes commentaires"



by   |  LECTURES 1392

Rafael Nadal : "Nous n'avons pas besoin de le cacher dans mes commentaires"

Taylor Fritz a remporté dimanche son premier ATP Masters 1000, stoppant la séquence de Rafael Nadal. L'Américain a remporté la finale de l'Open BNP Paribas face à l’Espagnol 6-3, 7-6 (5) et a empêché son rival d'enchaîner 21 victoires consécutives et de fêter son quatrième trophée de l'année.

Nadal et Fritz ne s'étaient vus qu'une seule fois, lors de la finale de l'Abierto Mexicano Telcel présenté par HSBC en 2020. Cette fois l'Espagnol s'était imposé sans trop de peine, un scénario qui ne s'était pas répété à Indian Wells dimanche lors de la grande finale du premier ATP Masters 1000 du calendrier.

L'Américain a pris un départ fulgurant pour prendre une avance de 4-0, et a bien géré cette avance en jouant de manière très agressive. Même lorsque Nadal a réagi en redonnant à son adversaire l'un des breaks, l'Américain a encore accéléré pour réaliser un break qui lui a offert le premier set du match.

Pendant la pause après ce premier set, Nadal s'est rendu aux vestiaires pour être soigné par le physiothérapeute pour des problèmes dans la région pectorale, qu'il a commencé à ressentir samedi lors de la demi-finale contre Carlos Alcaraz.

Nadal, visiblement en dessous de son niveau, n'a pas trouvé le moyen d'inverser le crossover et a regardé l'Américain continuer à marteler ses coups de ligne pour raccourcir les échanges, gagnant rapidement un avantage.

Rafael Nadal a eu du mal sur terre battue la saison dernière

Rafael Nadal a révélé qu'il avait du mal à respirer après la finale à Indian Wells dimanche. "Je ne sais pas, honnêtement, non? C'est arrivé hier soir juste à la fin du match hier soir", a déclaré Nadal.

"Donc, finir ça tard hier et jouer aujourd'hui le matin, comme vous pouvez l'imaginer, je n'ai pas eu la chance de faire beaucoup de choses, pas même la chance de vérifier ce qui se passe.

C'est ça. Tout ce que je peux dire c’est que j’avais du mal à respirer. Je ne sais pas, je me sens très mal quand j'essaie de respirer, c'est douloureux et c'est très inconfortable.

Mais c'est ça, non ? N'est-ce pas le moment d'en parler honnêtement, non ? Même s'il est évident que je n'ai pas pu faire les choses normales aujourd'hui... C'est ça.

C'est une finale. J'ai essayé. J'ai perdu contre un grand joueur. Je pense que ce n'est pas le jour pour parler de ce qui m'arrive. C'est son (Fritz) jour. Nous n'avons pas besoin de le cacher dans mes commentaires."

Rafael Nadal a poursuivi ses éloges pour Fritz, qui a remporté le plus gros titre de sa carrière. Le joueur de 35 ans a déclaré que l'Américain avait de grandes chances d'entrer dans le top 10 "très bientôt"

"Il a bien joué. Il a connu de très bons matchs cette semaine, je pense, surtout hier", a déclaré Nadal. "Beaucoup de crédit à lui pour la victoire d'hier qui, à mon avis, sa victoire d'hier est beaucoup plus grande que sa victoire d'aujourd'hui parce qu'il avait un adversaire beaucoup plus coriace devant hier qu'aujourd'hui, je pense."