Paul Annacone: "Taylor Fritz a été conseillé par son équipe de ne pas jouer"



by   |  LECTURES 13486

Paul Annacone: "Taylor Fritz a été conseillé par son équipe de ne pas jouer"

L'entraîneur et analyste de tennis Paul Annacone a révélé que lui et le reste de l'équipe de Taylor Fritz avaient conseillé à l'Américain de laisser tomber Rafael Nadal lors de la finale d'Indian Wells.

Fritz a été gêné par une blessure à la cheville alors que trois heures avant le début du match, il a été jouer sur le terrain d'entraînement pour frapper quelques coups.

Les journalistes qui étaient sur les lieux ont rapporté que Fritz avait quitté le terrain d'entraînement après seulement quelques minutes car sa cheville lui causait clairement une gêne.

Certains craignaient le pire mais Fritz a finalement pris la décision de jouer. Non seulement Fritz a pu jouer la finale, mais il a fini par étourdir Nadal avec un score de 6-3 7-6 (5) pour son premier titre de Masters.

"Les trois membres de son équipe, moi, Mike Russell et [l'entraîneur de fitness] Wolfgang Oswald lui avons tous dit 'Ne joue pas ce match.' Il a répondu : "Je joue. Je peux le faire.

Je veux sortir sur le terrain avec Rafa et voir si je peux le battre, " a déclaré Annacone sur Tennis Channel.

Taylor Fritz à Indian Wells:

Fritz était extrêmement ému après avoir remporté Indian Wells Fritz luttait contre les larmes lors de la cérémonie de remise des trophées sur le terrain car remporter son premier titre de maître après avoir battu Rafael Nadal lui semblait absolument surréaliste.

Nadal est entré en finale avec une fiche de 20-0 en 2022, mais Fritz n'était pas intéressé à laisser l'Espagnol remporter son quatrième titre de l'année à Indian Wells.

"Je ne peux même pas commencer à décrire à quel point il est ridicule d'avoir pu jouer comme je pourrais jouer aujourd'hui", a déclaré Fritz après sa victoire.

"Je n'ai jamais ressenti de pire douleur de ma vie avant un match. Nous avons fait beaucoup de travail avant le match et j'ai traversé des montagnes russes d'émotions avant le match, en pensant qu'il n'y avait aucun moyen que je puisse jouer puis faire tout ce travail sur la cheville, faire tellement de choses dessus... Je suis venu ici et ça ne m'a pas vraiment affecté."