Rafael Nadal plaide pour des surfaces plus souples


by   |  LECTURES 1048
Rafael Nadal plaide pour des surfaces plus souples

Selon Rafael Nadal, jouer sur des terrains durs n'est pas bénéfique pour son corps. Le numéro 2 mondial, qui a déclaré forfait pour les demi-finales du BNP Paribas Open en raison d’une blessure au genou, estime que tout ce temps passé sur le circuit au plus haut niveau a eu un impact physique considérable.

"C’est probablement lié plus aux quelques 1 100 matches en tournoi qu’à n’importe quelle surface", a déclaré l'Espagnol, âgé de 32 ans. "Le fait est que si je parle maintenant à l'encontre d'une surface, on pourrait dire que je parle toujours dans des termes négatifs quand j'ai des ennuis, non ? J'ai souvent dit quand j'étais jeune, au début de ma carrière, que si vous vérifiez partout dans le monde et voyez sur quels types de surfaces les autres sports concourent au plus haut niveau, il est difficile de trouver une surface aussi dure que celle où nous jouons au tennis, en plus des mouvements agressifs que nous devons effectuer sur cette surface.

Et pourtant j'aime jouer sur le dur, mais mon corps ne l'aime probablement pas autant" "Parfois les gens peuvent penser que quand je dis ça, c’est pour mon intérêt personnel, pour jouer davantage sur terre battue ou ce genre de choses", a continué Nadal, "Pas du tout (...) Mais à mon avis, ce sera mieux si, dans quelques années, peut-être 15 ou 20 ans, peu importe, nous trouvions une solution pour jouer sur des surfaces plus souples pour notre corps.

Je ne m'inquiète pas uniquement pour ce qui est de ma carrière. Le fait est qu’après toute une carrière dans le tennis, vous êtes toujours un être humaine et voulez continuer à avoir une vie normale à 32, 35, 38 ans, lorsque vous avez pris votre retraite (...) Je vois cela un peu plus difficile"