Rafael Nadal : "Daniil Medvedev est un rival délicat, c'est un plaisir de...



by   |  LECTURES 1681

Rafael Nadal : "Daniil Medvedev est un rival délicat, c'est un plaisir de...

Daniil Medvedev est devenu lundi numéro 1 mondial, dépassant Novak Djokovic et écrivant l'histoire en devenant le 27e joueur sur le trône de l'ATP. Pourtant, le Russe n'a toujours pas remporté le titre en 2022, ayant perdu deux matchs contre Rafael Nadal à l'Open d'Australie et à Acapulco.

Après avoir gaspillé une avance de 6-2, 7-6, 3-2, 40-0 à Melbourne, Medvedev a subi une défaite de 6-3, 6-3 à Acapulco. Rafa l'a battu en deux heures pour se qualifier pour la cinquième finale d'Acapulco et rester sur un résultat parfait en 2022.

C'était la cinquième victoire de Nadal sur Medvedev en six rencontres. Il a bien joué au service et au retour et s'est forgé une victoire grâce à trois breaks au service. Medvedev a eu l'occasion de prolonger le deuxième set après avoir obtenu 11 balles de break dans les jeux quatre et six, mais il les a toutes gaspillées, permettant à Nadal de sceller l'affaire et de se qualifier pour le choc du titre contre Cameron Norrie.


Rafael Nadal a battu Daniil Medvedev 6-3, 6-3 à Acapulco

Satisfait de sa performance contre le nouveau numéro 1 mondial, Rafa a déclaré qu'il se sentait bien sur le court contre un rival difficile, même dans les moments les plus compliquées.

L'Espagnol a pris l'avantage à 2-1 dans le premier set lorsque le Russe a commis une faute de revers. Le champion de l'Open d'Australie a gardé le contrôle de ses jeux dans le reste du set, et il l'a conclu avec un service explosif à 5-3.

Daniil s'est déconcentré au début de la deuxième manche pour se retrouver mené d'un set et d'un break avant de se procurer 11 balles de break dans les jeux quatre et six ! Nadal est resté calme et les a toutes défendues, ne commettant aucune erreur et bénéficiant d'un coup de pouce massif lorsqu'il a ouvert un écart de 4-2 après 20 minutes.

Dans le huitième jeu, Rafa a tiré un service gagnant pour rester en tête et a renversé son rival avec un autre break dans le neuvième jeu qui l'a envoyé dans l'affrontement pour le titre.

"Chaque match est différent, car les conditions changent tout. Le deuxième set était fascinant, et il y a eu des points fantastiques. Daniil a essayé de rester agressif dans le premier set, et cela m'a convenu.

Je n'ai pas fait trop de fautes directes, mon service a bien fonctionné et j'ai fait les bonnes choses tactiquement. J'ai pris un bon départ dans le deuxième set, et Daniil a enchaîné les doubles fautes."

"Lorsque j'ai confirmé le break, il a beaucoup élevé son niveau, en frappant bien des deux ailes et en changeant de rythme avec des coups forst. J'ai sauvé 11 balles de break, ce qui est une véritable lotterie, et il faut reconnaître à Daniil le mérite de s'être créé autant d'occasions.

J'ai bien joué face à ces chances de break et je n'ai pas attendu les fautes directes de mon rival. Jouer contre Daniil est toujours délicat, et c'est une victoire très positive pour moi", a déclaré Rafael Nadal.