Boris Becker : "Rafael Nadal a désormais dépassé de loin Federer et Djokovic".



by   |  LECTURES 2375

Boris Becker : "Rafael Nadal a désormais dépassé de loin Federer et Djokovic".

Rafael Nadal a commencé l'année de la meilleure façon qui soit. Le joueur espagnol est revenu de blessure et a renoué avec la victoire, en conquérant tout d'abord l'ATP 250 de Melbourne.

Même ville, autre trophée : l'Espagnol a remporté l'Open d'Australie à Melbourne, battant le Russe Daniil Medvedev en finale et s'adjugeant le 21e titre du Grand Chelem et maintenant le Majorquin a remporté le trophée à Acapulco.

Boris Becker, dans une interview accordée à la RTVE, s'est exprimé sur l'exploit accompli par Rafael Nadal. "Rafa a montré une fois de plus que c'est un combattant, un champion, une personnalité formidable pour jouer comme il l'a fait et revenir dans une finale très compliquée", a commenté l'Allemand.

L'ancien numéro un exalte l'Espagnol de 35 ans, le couronnant comme le meilleur de son temps : "Il est aujourd'hui le joueur de tennis le plus titré de l'histoire, ce qui est remarquable, étant donné qu'il y a quelques semaines, ils étaient trois et qu'il n'y en a plus qu'un.

Je suis sûr que cela va affecter Novak et Roger, ils voudront tous deux remporter un autre Grand Chelem, voire deux, car Rafa sera le grand favori pour le prochain Roland Garros." Becker a ensuite parlé des Big3, les comparant à ce qui était sa génération à lui : "Ce sont trois légendes à tous égards, je n'ai jamais pensé que trois joueurs de ce niveau pouvaient se rencontrer en même temps.

A mon époque, le record était détenu par Pete Sampras avec 14 Grands Chelems, mais maintenant il y a trois joueurs avec 20 Grands Chelems ou plus, c'est un record incroyable qui est encore difficile à assimiler.

Un record exceptionnel pour le monde du tennis, qui est actuellement plus sain que jamais grâce à eux trois, nous espérons qu'ils pourront continuer à concourir pendant de nombreuses années encore."

Becker sur le thème de la santé mentale

L'entretien de Boris Becker avec RTVE s'est ensuite concentré sur un aspect important de ces dernières années : la santé mentale.

"C'est bien que les jeunes joueurs s'ouvrent et parlent des problèmes qu'ils rencontrent pour faire face à la pression de la compétition", a déclaré l'Allemand.

"De mon temps, si vous en parliez, on vous traitait de faible, on vous disait que vous n'étiez pas assez fort, mais ce n'était pas le cas. Il y a un vrai problème de santé mentale et c'est bien que les joueurs en parlent.

Tout n'est pas aussi facile qu'il y paraît dans ce monde, le court de tennis est un endroit très solitaire, même si l'on a son équipe derrière soi, mais on est seul. Parfois, le monde que l'on porte sur ses épaules est très lourd, donc pour sa santé mentale, il est très important de pouvoir en parler et aussi de savoir quand en dire assez."