Rafael Nadal : "Il y a encore du travail à faire"



by   |  LECTURES 2586

Rafael Nadal : "Il y a encore du travail à faire"

Ces derniers jours, Toni Nadal a participé à un événement au Portugal, au cours duquel il a été invité à fournir quelques informations sur l'état de santé de son neveu Rafael Nadal.

Le célèbre journaliste José Morgado a partagé l'information sur Twitter : "Aujourd'hui, Toni Nadal était au Portugal. Il a dit que Rafael Nadal s'entraîne bien et qu'il devrait être à 100% de sa forme à temps pour l'Open d'Australie."

Lors d'une récente conversation avec l'ancien pilote de Formule 1 Nico Rosberg, Rafa a évoqué son avenir : "Tous les athlètes ont des problèmes tout au long de leur carrière.

Le sport professionnel exige d'énormes efforts physiques et mentaux. J'espère pouvoir récupérer et être prêt pour le début de la saison prochaine. Bien sûr, j'ai quelques doutes, mais je connais bien le processus.

J'ai été dans cette situation de nombreuses fois, donc je sais ce qu'il faut faire" Mais il y a du travail à faire pour Rafa, et encore beaucoup. En effet, l'Espagnol, avec ses rivaux Roger Federer et Novak Djokovic, a remporté 20 Chelems, et est en lice pour la course au plus grand nombre de ces tournois mythiques.

Roger Federer n'ayant que très peu de chances de renouer avec le succès, Rafa et Nole vont probablement se disputer ce grand objectif.


Rafael Nadal : il y a encore du travail à faire

Rafa n'est pas un adversaire à sous-estimer, jamais, même si les années passent.

Et celui qui pense que son tennis n'est plus que (et pas complètement) suffisant pour la saison de terre battue, commet une grave erreur d'appréciation. Nadal a eu divers problèmes physiques cette année, et si le corps se rétablit bien, alors il ne sera pas seulement le favori pour la victoire finale à Roland-Garros, mais il sera aussi parmi les favoris sur les courts en dur de Flushing Meadows, tournoi ou il a été historiquement considéré comme l'un des protagonistes de ces dernières années.

Rafa se voile évidemment la face et laisse la pression à son adversaire : "Je pense que, comme nous sommes tous positionnés en ce moment, Novak Djokovic est assez favorisé pour terminer sa carrière avec plus de Grand Chelem que quiconque.

Il ne faut pas se mentir, je suis conscient de ma situation actuelle et de ma condition et nous connaissons tous aussi la situation de Roger Federer, Novak continue à jouer et est dans un grand moment de forme. Bien sûr, dans neuf mois, les choses pourront être différentes, mais actuellement, je pense qu'il est le grand favori."

Ce qu'il dit est vrai, du moins en partie, mais Rafael Nadal sait que la vérité pourrait être très différente.