Verdasco :"J'ai du jouer 14 fois contre Rafael Nadal avant de pouvoir le battre"



by   |  LECTURES 1592

Verdasco :"J'ai du jouer 14 fois contre Rafael Nadal avant de pouvoir le battre"

Sans Rafael Nadal, il ne sera pas facile pour l'Espagne de soulever la deuxième couronne de la finale de la Coupe Davis, mais elle fera de son mieux pour s'imposer face au public local. Il y a deux ans, Rafa avait mené l'Espagne lors de la première édition de la finale de la Coupe Davis disputée à la Caja Mágica de Madrid.

Après une saison solide comme le roc, Nadal est resté un véritable leader de l'équipe locale, remportant les huit matchs et soulevant le trophée avec ses coéquipiers dans une énorme célébration.

Lors du match d'ouverture contre la Russie, Rafa a battu Karen Khachanov dans le deuxième match de simple pour maintenir son pays en vie avant de remporter le match de double et de commencer par la victoire. Un jour plus tard, Nadal a battu Borna Gojo en simple et est entré sur le terrain avec Marcel Granollers lors de la victoire de l'Espagne sur la Croatie qui a propulsé la nation locale en quart de finale.

Rafa n'avait pas droit à l'erreur contre l'Argentine en quart de finale, terrassant Diego Schwartzman et obtenant une autre victoire avec Granollers pour pousser l'Espagne en avant.
L'Espagne a perdu le match d'ouverture contre la Grande-Bretagne en demi-finale, et Nadal est intervenu à nouveau pour marquer deux victoires et mener son pays au choc final contre le Canada.

Roberto Bautista Agut et Nadal ont battu Denis Shapovalov et Felix Auger-Aliassime pour conclure un tournoi parfait et célébrer le trophée avec leurs fans à Caja Mágica.

Verdasco parle de Nadal

Fernando Verdasco a récemment déclaré que Rafael Nadal est l'adversaire le plus difficile qu'il ait affronté dans toute sa carrière, tout en plaisantant sur la façon dont il a été dominant à Roland Garros.

Verdasco a également parlé de son match contre Roger Federer, affirmant qu'il n'aurait pas eu zéro victoire contre le Suisse s'il l'avait affronté plus souvent. "J'imagine que cela va beaucoup dépendre de qui le dit, d'autres diront que Feliciano (Lopez) a plus de talent, d'autres diront que Rafael Nadal", a déclaré Verdasco.

"En Espagne, nous avons eu la grande chance d'avoir plusieurs générations avec un talent impensable; si vous écoutez les étrangers parler de nous, vous verrez qu'ils ont tendance à nous définir comme des gladiateurs, des gars physiquement durs."

Mais Verdasco estime que cette dernière partie est principalement due au fait qu'il a affronté Federer trop peu de fois. "Avec Rafa, c'est celui que j'ai joué le plus de fois (17-3), puis Murray (13-4), puis Novak (11-4) et enfin Roger (7-0)", a déclaré Verdasco.

"J'ai battu les trois premiers à certains moments, mais avec Federer, je n'ai jamais pu. Le plus proche que j'ai pu atteindre a été au Masters de Londres, 6-4, 4-4 et deux balles de break, mais ces deux balles glissent et il n'y a pas de retour en arrière.

Avec Rafa, j'ai dû jouer 14 fois avant de le battre pour la première fois", a-t-il ajouté. "Tout comme si j'avais joué 14 fois avec Roger, j'en aurais gagné une"