Rafael Nadal : "J’ai été surpris de voir Federer lancer sa raquette, et j’ai pensé…"



by   |  LECTURES 1514

Rafael Nadal : "J’ai été surpris de voir Federer lancer sa raquette, et j’ai pensé…"

Rafael Nadal et Roger Federer se sont rencontrés deux fois de suite à Miami en 2004 et en 2005. Nadal s’était qualifié pour sa première finale de Masters 1000 à Miami 2005 après avoir battu son compatriote David Ferrer, pour affronter Federer et aller à la quête du premier titre notable de sa carrière.

L’adolescent espagnol a construit un avantage de 6-2, 7-6, 4-1 et n’était plus qu’à deux jeux de son premier trophée Masters 1000 à 18 ans. Pourtant, Federer a renversé la situation et a utilisé tout son arsenal pour l'emporter par 2-6, 6- 7(4), 7-6(5), 6-3, 6-1, en trois heures et 43 minutes d'une bataille titanesque !

Comme en 2004, Nadal a fait un départ furieux et a laissé le numéro un mondial loin derrière lui pendant le premier set, et grâce à une solide performance au service comme au retour.

L'Espagnol a remporté le deuxième set dans le tie-break et avait l'air bien parti pour sceller la rencontre et célébrer une énorme victoire. Federer était à la traîne à 4-1 au troisième set et a eu du mal à suivre le rythme du jeune joueur.

Il a alors jeté sa raquette dans un accès de colère et était sur le point de prendre la porte de sortie. Le Suisse a ensuite commencé à faire un merveilleux retour dans la deuxième partie du troisième set.

Il était à deux points de la défaite au dixième jeu, mais le Suisse a pu gagner le tie-break par 7-5 pour saisir un énorme coup de pouce. En effet, Rafa menait par 5-3 au tie-break et devait servir, mais c’était pour perdre les quatre points suivants et subir un coup dur.

Nadal a perdu un énorme avantage contre Federer à Miami 2005

Du coup, Federer est devenu le leader du match ; il a pu élever son niveau au service avant de revenir pour remporter le quatrième set par 6-3.

Après avoir gaspillé ses opportunités, le jeune majorquin n’avait plus rien dans le réservoir au moment du cinquième set, et n’a pu remporter que quatre jeux dans les sets quatre et cinq pour propulser Federer vers son premier "Sunshine Double"

"Je suis content de la façon dont j'ai joué, je m'améliore", avait commenté Rafa. "J'ai mené par deux sets à zéro et j'avais une avance de 4-1 dans le troisième, avec ce mauvais appel de l'arbitre au huitième jeu, quand le coup droit de Federer atterrissait trop loin.

Je suis satisfait de mon tennis mais pas du résultat. J'ai perdu ma puissance dans les sets quatre et cinq après avoir joué avec une grande confiance dans le troisième, quand j’étais si près de la ligne d'arrivée.

Pourtant, il a montré pourquoi il est le numéro un mondial, en performant dans les moments cruciaux et en allant vers la victoire avec break précoce dans le décideur. J'ai été surpris de voir Federer (No.

1 mondial) lancer sa raquette, et j'ai pensé que j'étais proche de la victoire à ce moment-là. Roger est le joueur qui va chercher les coups et qui fait des fautes. Pourtant, quand cela compte le plus, il peut trouver ses meilleurs coups", a déclaré Rafael Nadal.