Rafael Nadal a le meilleur mental du monde d'après Quinzi


by   |  LECTURES 1779
Rafael Nadal a le meilleur mental du monde d'après Quinzi

Cela fait cinq ans et demi que Gianluigi Quinzi a écrit un chapitre très important de l'histoire du tennis italien en gagnant le titre junior de Wimbledon en battant Hyeon Chung dans une finale en deux manches.

Beaucoup de choses sont arrivées depuis : Quinzi a enchaîné les hauts et les bas alors que Chung a atteint la finale de l'Open d'Australie en battant, entre autres, Novak Djokovic. Quinzi ne regrette pas son triomphe à l'All England Club et dans une interview exclusive pour Tennis World USA, il a dit : 'J'étais très émotionnel parce que je voulais gagner un Grand Chelem cette année', a dit le natif de 22 ans de Porto San Girgio.

'Après la première semaine je me suis dit : "Qu'est-ce qui se passe ? Ils devaient soit jouer à leur limite avec moi sinon je cassais tout le monde, ce qui voulait dire que je pouvais battre n'importe qui."

Et à la fin, c'est arrivé. Comment je peux regretter un truc comme ça ?' Les attentes étaient très fortes dans un pays aussi grand que l'Italie qui n'a pas eu de joueurs classé dans le top 10 ATP depuis 40 ans, en 1978, avec le n°7 mondial, Corrado Barrazzutti.

Et Quinzi est le premier à admettre ses erreurs. Il a dû déjà changer de coach 5 ou 6 fois, ce qui était déjà assez controversé. 'Je m'en fiche de se que les autres disent.

Si on regarde tous les commentaires négatifs, on ne peut plus jouer au tennis. J'ai peut-être fait des erreurs, mais je sentais que je devais faire ça comme ça. J'étais à la télé italienne et je n'ai pas su contenir toute la pression dans les tournois suivants.

' Quinzi avait aussi des attentes. A ce moment, il a dit vouloir rencontrer Rafael Nadal et gagner l'US Open. Cependant, il n'a pu jouer dans un seul match du Grand Chelem mais il espère pouvoir le faire bientôt grâce à son classement.

'En 2019, je veux rentrer dans le top 100', a dit le n°147 mondial qui a juste atteint la meilleure place de sa carrière. 'J'ai eu une très bonne année pour mes classements mais je regrette un peu de ne pas avoir utilisé mon avantage de l'année dernière : être constant.

' a dit Quinzi qui a gagné deux Challengers et deux Futures. Il s'est entraîné deux fois avec Nadal à l'Open de France. Gianluigi a applaudi l'espagnol : 'Evidemment, le mental de ce gars est complètement anormal comparé aux autres.

Même s'il joue mal et qu'il ne peut plus juer, jusqu'à la fin, il rentre dans l'arène et tu peux voir qu'il peut le faire. Il a le meilleure mental du monde. ' Enfin, après avoir demandé à Quinzi s'il serait capable de battre Serena Wiliams au meilleure d'elle-même : 'Oui, bien sûr. '