Paul-Henri Mathieu applaudi l’ambiance de la Coupe Davis


by   |  LECTURES 431
Paul-Henri Mathieu applaudi l’ambiance de la Coupe Davis

Dans une interview accordée à l’Equipe, Paul-Henri Mathieu s’est rappelé de la meilleure émotion qu’il a vécu durant sa carrière durant la Coupe Davis.

Matthieu qui a arrêté sa carrière en 2017 a dit : « Contre l’Espagne, nous avons perdu mais finalement, c’est juste personnel, parce que j’ai gagné un match et j’ai perdu le tie (4-1). Dans la Coupe Davis, tu ressens plein d’émotions uniques.

Tu vois Rafa (Nadal), il saute, cette année contre l’Allemagne c’était incroyable. C’est ça le sport ! Les gens se lèvent, applaudissent ou pleure. Quand j’ai débuté, la Coupe Davis avait un Grand Slam. » En lui demandant quelle était sa meilleure performance en Coupe Davis, Mathieu a répondu : « J’ai gagné contre plein de bons tennismen : Davydenko, Moya, Johansson. C’était mon match contre Carlos Moya (2004, Alicante) qui était géant.

J’étais, peut-être, le 100ème mondial (77ème à l’époque), il était quatrième (6ème en vérité) et je l’ai battu chez lui, sur la terre battue, devant 15 000 personnes dans l’arène.

Chaque fois que je gagnais un point, le stade était silencieux. J’ai adoré gagner ces points et ‘écouter’ le silence. » Son pire match ? « Contre Andreev en 2005 à Moscou (6-0 6-2 6-1).

J’ai pleuré ! Je n’étais pas en forme. Je me suis autodétruit. Ce genre de match, c’est l’enfer. Après le match, je me suis senti responsable pour l’équipe.

C’était mon problème en 2002 : Je voulais tellement jouer pour les autres que j’ai oublié de jouer pour moi. Même si nous sommes une équipe, on doit jamais oublier de jouer pour nous, et l’équilibre n’est pas facile à trouver. La joie de gagner pour l’équipe est énorme.

»