Rafael Nadal : "C'est déjà un miracle d'en être arrivé là"


by   |  LECTURES 2211
Rafael Nadal : "C'est déjà un miracle d'en être arrivé là"

Suite à son abandon au Masters 1000 de Paris-Bercy le jour même de son entrée en lice, Rafael Nadal a passé le relais du n.1 mondial à Novak Djokovic, qui s'emparera une nouvelle fois de la première place mondiale dès lundi prochain. Pour le renverser à son tour, Rafa est désormais contraint de disputer un tournoi sans faute à Londres, à l’occasion des ATP Finals, les probabilités que l’Espagnol sera de la partie - compte tenu de sa dernière blessure abdominale - étant pourtant assez faibles à l'heure actuelle.

Nadal a tout de même revendiqué ce qu’il a fait au cours de la saison : “Le miracle, c’est d'avoir réussi à rester n.1 tout en n’ayant disputé que 9 tournois dans l’ensemble et ayant abandonné lors de deux étapes du Grand Chelem sur quatre (à l’Open d’Australie et à Flushing Meadows, ndlr). C’est déjà une bonne nouvelle d’en être arrivé là, cela signifie que j’ai réalisé des choses quasiment incroyables sur le court”. Rafa a fait tout de même les éloges de son rival, 22e mondial il y a tout juste quatre mois et à nouveau au sommet du tennis international au bout d’une escalade ahurissante : “C’est quelqu’un de méritant : il a pu jouer avec de la continuité pendant des mois (...) Quant à moi, c’était compliqué de rester n.1 en ne disputant que 7 tournois complets dans toute l’année”, a précisé encore une fois le natif de Manacor. 

Djokovic n’est pas le premier à avoir accompli un tel exploit dans le tennis masculin : en 2000, le Russe Marat Safine avait en effet réussi à se hisser à la première place du ranking tout en commençant la saison hors du top 20. Il s’agit de la quatrième expérience du Serbe en tant que leader du classement, une première depuis qu’il fut détrôné par Andy Murray en octobre 2016, toujours à Bercy.