Rafael Nadal : "Federer le GOAT ? On verra à la fin de ma carrière"


by   |  LECTURES 1547
Rafael Nadal : "Federer le GOAT ? On verra à la fin de ma carrière"

Souvent on associe le nom de Roger Federer à l’étiquette du "Greatest Of All Times”, à savoir le meilleur joueur de l’histoire. Pourtant, son rival éternel Rafael Nadal a su bel et bien le battre 23 fois sur 38 rencontres ; de plus, l’Espagnol est plus jeune et n’est plus qu’à quatre titres du Grand Chelem du record suisse (20 victoires). On connaît l’humilité de Rafa, ma quel est son véritable état d’esprit par rapport à ce débat ?

C’est moi qui le dit en premier (Roger est le GOAT, ndlr). Je ne suis pas ébranlé lorsque j’entends les gens dire ça, je suis persuadé à 100% qu’ils le pensent car c'est vraiment lui le GOAT à l’heure actuelle. N'importe quel joueur aurait du mal à atteindre ses records. J’ai toujours dit la même chose : ce n’est pas juste d’analyser la carrière d’un tennisman uniquement à la lumière de ses victoires en Grand Chelem. Tous ceux qui font partie de ce monde savent que le tennis ne s'arrête pas aux quatre major, il y a tant de choses en dehors de ces tournois-là. Roger détient des records incroyables même au-delà des GC ; évidemment, c'est lui qui en a davantage remportés [pour l’instant]. Je n’ai jamais vu Rod Laver jouer, mais je connais son histoire. Il n’a pas pu disputer les GC durant des années du fait qu’il était devenu joueur professionnel. Il a su remporter les quatre GC à la fois avant et après [son entrée dans le professionnalisme]. Par conséquent, la question aujourd’hui ne concerne pas Roger et moi, mais plutôt lui et Rod Laver (...) Quant à ma carrière à moi, j’ai accompli plus que je ne l'aurais jamais souhaité. J’espère avoir encore des chances de gagner dans l'avenir et je vais continuer à bosser dans cette optique-là. A la fin de ma carrière, on verra ce que je serai devenu pour l’histoire du tennis”.