Rafael Nadal s’est réjoui de la victoire de l'Epsagnol Carreno sur Novak Djokovic



by   |  LECTURES 1566

Rafael Nadal s’est réjoui de la victoire de l'Epsagnol Carreno sur Novak Djokovic

Rafael Nadal, vingt fois champion en Grand Chelem, a décidé de ne pas participer aux Jeux olympiques de Tokyo cette année et il a fait donc partie des grands absents de l'événement. Malgré cela, Rafa n’a pas manqué d’observer tout ce qui s’est passé à Tokyo et notamment les performances de ses compatriotes.

C’est ainsi que le champion espagnol a posté des Stories sur Instagram avec des messages où il a félicité ses compatriotes hommes et femmes qui ont réussi à décrocher des médailles.

Le message de Rafa pour Pablo Carreno Busta, vainqueur de la médaille de bronze face au numéro un mondial et grand rival de Rafa, Novak Djokovic, n'est pas non plus passé inaperçu. Ce fut aussi une mauvaise journée pour Nole qui, en raison d'un problème physique, s'est ensuite retiré du double mixte qui lui aurait peut-être permis de remporter une médaille de bronze.

Message de Rafa pour Pablo Carreno Busta

Après avoir perdu face à Alexander Zverev en demi-finale et avoir ainsi définitivement perdu sa chance de remporter la médaille d'or, Novak Djokovic a encore perdu son deuxième match, une situation assez inhabituelle pour le champion.

Après un début de rencontre brutal qui lui a coûté le premier set, Nole a réagi et a réussi à remporter le deuxième set au tie-break. La réaction n'a cependant pas tardé, car Carreno semblait était tout sauf déchargé.

L’Espagnol a commencé fort en s’élançant immédiatement à 3-0 dans le troisième set et, il a pu ainsi conserver l'avantage jusqu'à la fin, clôturant ainsi à 6-3.

A travers son profil Instagram, Rafa a applaudi tous ses compatriotes et a posté un message avec l'image de son compatriote et ami Pablo en ajoutant ce message : "Super Pablo, quel bonheur ! Félicitations !" Cette saison, Rafa a remporté Barcelone et Rome.

Au tournoi de Barcelone, il saisi son premier trophée de la saison, en battant Ilja Ivaška, Kei Nishikori, Cameron Norrie, Pablo Carreño Busta et en finale, Stefanos Tsitsipas. Il a ainsi pu soulever son 12e titre au tournoi catalan, le 61e sur terre battue et le 87e au général.

Au Masters 1000 de Madrid le Majorquin s’est s'arrêté en quarts de finale après avoir subi sa première défaite de l’année sur terre battue face à Alexander Zverev, numéro 6 mondial.

Lors de son premier tour à l'Internazionali BNL d'Italia, il a éliminé Jannik Sinner en deux sets. En huitièmes de finale, il s’est imposé face à Denis Shapovalov au tie-break du troisième set, après avoir sauvé deux balles de match, tandis qu'en quart de finale il a pu prendre sa revanche sur la défaite subie à Madrid, en éliminant Alexander Zverev en deux sets.

En demi-finale il a dépassé Reilly Opelka en deux sets et atteint sa douzième finale au Foro Italico. C’est en trois sets qu’il a finalement sa 28e victoire sur 57 affrontements directs contre Novak Dokovic, pour soulever enfin et pour la 10e fois le trophée à l'Internazionali d'Italia, son 88e titre en carrière et le 62e sur terre battue.