Rafael Nadal en 2005 :" Je ne parle pas souvent avec Federer mais...."



by   |  LECTURES 2321

Rafael Nadal en 2005 :" Je ne parle pas souvent avec Federer mais...."

Roger Federer est devenu le leader du tennis masculin en 2004, remportant trois titres majeurs et se forgeant une avance considérable sur ses plus proches rivaux. En 2005, l'adolescent Rafael Nadal le rejoint en tant que deuxième maillon fort du circuit, suivant les 11 titres ATP de Roger et remportant sa première couronne majeure à Roland Garros.

Roger et Rafa ont conquis trois Majeurs et huit Masters 1000 cette saison-là, laissant tous les rivaux derrière eux et déclenchant l'une des plus grandes rivalités de l'histoire du sport.

À Miami, Federer est passé à deux doigts de la défaite face à Nadal avant de s'imposer en cinq sets et de remporter le titre. L'Espagnol a pris sa revanche en demi-finale de Roland Garros, battant Roger le jour de son 19e anniversaire pour rester dans la course au titre.

Roger n'a pas perdu un seul match lors de ses cinq tournois suivants, défendant les couronnes de Wimbledon et de l'US Open pour atteindre six titres majeurs à 24 ans.
Federer a remporté sa 77 rencontre à Bangkok début octobre avant de se fouler la cheville droite en s'entraînant à Bâle dix jours plus tard et de se retirer de Madrid, Bâle et Paris.

Nadal n'était pas non plus au mieux de sa forme en cette fin de saison, souffrant d'une tendinite au genou et renonçant à Vienne avant le Masters 1000 de la capitale espagnole. Faisant de son mieux pour concourir devant ses fans, Nadal s'est qualifié pour la cinquième finale d'un Masters 1000 après avoir battu Victor Hanescu, Tommy Robredo, Radek Stepanek et Robby Ginepri.

Rafael Nadal et Roger Federer sont devenus rivaux en 2005.

En demi-finale, l'Espagnol s'est imposé face à Ginepri 7-5, 7-6 en une heure et 41 minutes, jouant mieux quand il le fallait pour sceller l'affaire et préserver son énergie et son genou pour le choc du titre, le deuxième de la saison en Espagne après Barcelone.

Le triomphe sur Ginepri était le 78e de la saison pour Nadal, laissant Roger à 77, leader du circuit à ce moment-là. En parlant de Federer, Nadal a révélé qu'ils ne se parlaient pas souvent, même s'il a félicité le Suisse lorsqu'il a remporté des titres majeurs à Wimbledon et à l'US Open.

"Roger et moi ne nous parlons pas souvent. Je l'ai félicité à Wimbledon et à l'US Open, et nous avons parlé pendant le Masters de Madrid. Nous avons une bonne relation ; il est numéro 1 et c'est une personne formidable, calme et tranquille", a déclaré Rafael Nadal.

Les deux légendes ont par la suite améliorer leur lien et ont etendu leur domination incroyable sur le tennis masculin en comptant aussi sur l'apparition de leur rival: Novak Djokovic.