Rafael Nadal révèle : "J'avais peur des blessures à Roland Garros l'année dernière"



by   |  LECTURES 3471

Rafael Nadal révèle : "J'avais peur des blessures à Roland Garros l'année dernière"

Rafael Nadal, 13 fois champion de Roland-Garros, a été un joueur heureux après avoir remporté son premier affrontement parisien cette année. Le champion espagnol a battu Alexei Popyrin en trois sets.

Nadal a signé par la même occasion sa 101e victoire de Roland Garros après une solide performance surtout dans les sets un et deux. Il a dû lutter un peu dans le troisième, tout en surmontant un déficit de 5-2 et deux points de set pour sceller l'accord dans le tie-break, ce qui lui a permis de passer au deuxième tour pour le 17e fois dans son Majeur bien-aimé.

Après le match, Nadal a comparé les conditions à Paris avec celles de l’année précédente, lorsque l'événement se déroulait au mois d’octobre.

Bien qu'il ait remporté le titre avec style, Rafa a déclaré que les conditions étaient loin d'être idéales en 2020, car ils ont joué par temps froid. Nadal avait également peur de se blesser, mais tout s'est parfaitement bien déroulé pour lui, car il a remporté sa 13e couronne de Roland Garros sans perdre un seul set et tout en soulevant ce qui a été son 20e trophée majeur pour égaler Roger Federer.

Nadal a partagé ses réflexions sur la campagne de Roland Garros 2020

S'installant dans un bon rythme, le roi de la terre battue n'avait perdu que 23 jeux face à ses quatre premiers rivaux, tout en remportant les 12 sets sans aucun problème pou naviguer en quart de finale Jannik Sinner était prêt à repousser les limites du grand champion, servant pour le premier set et se construisant un avantage précoce dans le deuxième avant que Rafa ne l'emporte par 7-6, 6-4, 6-1, en moins de trois heures, pour se retrouver en demi-finale .

Face à un autre adversaire redoutable, l'Espagnol a battu Diego Schwartzman par 6-3, 6-3, 7-6, en trois heures et neuf minutes, même s’il a lutté un peu dans le troisième set avant de remporter le tie-break avec un impressionnant 7-0 pour affronter Novak.

Djokovic. Le meilleur joueur mondial n'avait aucune chance contre la figure dominante de Roland Garros, car Rafa a marqué une victoire saans appel de 6-0, 6-2, 7-5, pour s'assurer la 13e couronne parisienne et rejoindre Roger Federer au sommet de la course GOAT.

"Les conditions de l'année dernière étaient bonnes pour moi aussi parce que j'ai gagné (rires). Une autre chose est que ce n'était pas une situation idéale pour jouer au tennis, avec des matchs à 3 ou 4 degrés (celsius).

L'année dernière à Paris, j'avais un peu peur de me blesser, mais c'est du passé maintenant. Cette année, nous revenons à une date régulière dans le calendrier, et les conditions sont plus chaudes.

Je pense que c'est beaucoup plus confortable de jouer dans ces conditions-ci que dans d’autres pour tout le monde. Nous sommes habitués à jouer comme ça, et je suis content de la façon dont les choses se passent", a déclaré Rafael Nadal.