"Il n'y aura personne comme Rafael Nadal dans 300 ans"

Fernando Verdasco explique les difficultés que vivent les sportifs espagnols face aux attentes de leur pays

by Niccolo Inches
SHARE
"Il n'y aura personne comme Rafael Nadal dans 300 ans"

Lors d’un entretien accordé au quotidien Marca, l’ancien 7e et actuellement 33e mondial Fernando Verdasco a évoqué l’espoir que repose un pays comme l’Espagne sur ses sportifs engagés à l'international, ainsi que le risque de faire l’objet de nombreuses critiques, desquelles un phénomène comme Rafael Nadal ne serait pas non plus à l'abri.

Même dans 300 ans, il n’y aura personne comme Rafa”, a déclaré Verdasco, “Et jamais quelqu’un comme lui n'a existé auparavant, il est unique dans l’histoire.

Il vient de remporter Roland Garros mais il paraît que s’il le gagne pas, c’est un échec. Il y a des pays où l'on devient héros national en se qualifiant en quarts ou en demi-finale. En Espagne, si l’on ne remporte pas Roland ou si l’on n’est pas n.1, on est nul et devrait se retirer”.

En parlant du vieil “adage” selon lequel “Verdasco n’a pas de mental, alors qu’il pourrait aller plus loin”, le natif de Madrid a rétorqué : “Cela me fatigue. Ce que pensent le gens ne change pas grand chose.

J’ai fait ce que j’avais à faire, de la meilleure façon, en remportant des matches. Beaucoup de gens auraient bien voulu être à ma place”.

Rafael Nadal Fernando Verdasco
SHARE