Toni vole au secours de Rafa Nadal après les critiques d'un député Podemos


by   |  LECTURES 3483
Toni vole au secours de Rafa Nadal après les critiques d'un député Podemos

Lors d’une de ses (innombrables) conférences de presse à Roland Garros, le 11 fois sacré champion mondial sur terre battue Rafael Nadal a frôlé un sujet politique "sensible" tel que celui du nouveau gouvernement socialiste en Espagne, après la démission de l’ancien premier ministre Mariano Rajoy. “C’est une situation très compliquée pour notre pays, je ne sais pas ce que pourra faire le nouveau gouvernement. Personellement je préférerais retourner aux urnes, et c’est à mon avis ce que souhaitent les citoyens après ce qu’il s’est passé”, avait déclaré Nadal.

Suite à ses propos, Isidro Lopez - député national issu du parti populiste Podemos - s’est adressé au n.1 mondial sur Twitter pour critiquer sa position en méprisant son style de jeu : “Nadal veut de nouvelles élections. Moi j’aimerais bien qu’il arrête de jouer un tennis soporifique, défensif, hyper-musculaire et avec autant de lob”.

Uncle Toni, coach historique de l’Espagnol, est intervenu au secours de son ancien disciple :  “S’il parle mal de Rafa, cela veut dire qu’il doit être très compétent dans son travail. Cela me ferait plaisir s’il nous donnait des conseils, histoire de changer [de style], et après on verra les résultats. Avec son jeu si soporifique, il a beaucoup gagné en étant admiré par beaucoup de gens. Peut-être il n’est pas si soporifique que cela. Cela me surprend que des gens théoriquement démocratiques soient gênés par le fait qu’un citoyen affirme ce qu’il pense. [Rafa] est un citoyen est c’est normal qu’il exprime une opinion. Je comprends aussi que cela ne lui plaise pas, mais j’ai du mal à comprendre qu’il s’en prenne à Rafa sur le plan personnel”.