"Novak Djokovic m'a battu comme un tambour aux Jeux olympiques de Londres"



by   |  LECTURES 1356

"Novak Djokovic m'a battu comme un tambour aux Jeux olympiques de Londres"

Novak Djokovic a été le troisième homme et non des moindres dans une domination totale du Big 3 dan le monde du tennis. Parmi ses adversaires de taille, on a pu connaître quelqu’un comme le célèbre joueur américain Andy Roddick.

Tout en étant classé parmi les 25 premiers de l’ATP, Andy Roddick a décidé de terminer son parcours de tennis devant les supporters locaux à l'US Open en septembre 2012, en prenant sa retraite quelques jours après avoir eu 30 ans.

Faisant l’éloge de Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic sur Tennis Channel, Andy les a identifiés comme étant des concurrents d'une autre planète, tout en honorant leur longévité et en se souvenant de l'affrontement qu’il a eu contre Novak aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Andy avait remporté des titres à Eastbourne et à Atlanta avant son voyage à Londres, et tout en sentant comme s'il avait une chance à Wimbledon dans le format du meilleur des trois sets, du moins lors des premiers tours de l'épreuve olympique.

Par la volonté du tirage au sort, Roddick a affronté Djokovic au deuxième tour et a subi une dure défaite de 6-2, 6-1, en 54 minutes rapides. Il a ensuite décrit cette défaite comme étant une défaite révélatrice et il a su qu’il ne lui était plus possible de rivaliser à un tel niveau, trop bas à son sens.

Djokovic avait réussi 14 aces et perdu dix points en huit jeux de service, sans jamais faire face à un point de break et tout en maintenant la pression de l'autre côté du filet. L'un des meilleurs serveurs du Tour de la décennie précédente était loin d’avoir fait ses chiffres habituels après le coup initial.

Il a perdu la moitié des points de ses jeux et a connu quatre breaks sur autant de chances offertes à Novak pour propulser le Serbe au tour suivant. Roddick mettait un terme à sa carrière quelques mois plus tard à New York.

Roddick n'avait gagné que trois jeux contre Djokovic sur gazon

"Aux Jeux Olympiques de Londres 2012, je n'ai pas été classé et j'ai affronté Novak Djokovic au deuxième tour.

J'avais remporté deux des trois tournois précédents avant les Jeux olympiques, et je sentais que Wimbledon était l'endroit où je peux encore attraper la foudre dans une bouteille et faire un peu de course, car je me sentais bien à l'entraînement cette semaine-là.

À ce moment-là, j'avais un bilan décent contre Novak, mais il m'a battu comme un tambour. Je me sentais comme un enfant sur le court, gagnant seulement trois jeux sur gazon! J'avais servi dans la moyenne, ce qui n'est jamais intelligent contre Novak, mais je quittais le court en pensant que je n'avais pas mal joué ; il était tout simplement meilleur.

J'ai commencé à penser que ce jeu devenait un peu différent de ce à quoi j'étais habitué et que les gars du sommet étaient comme venus d'une autre planète. Ce fut un moment révélateur pour moi », a déclaré Andy Roddick.