Denis Shapovalov soutient la PTPA de Novak Djokovic



by   |  LECTURES 1440

Denis Shapovalov soutient la PTPA de Novak Djokovic

La star du tennis canadien Denis Shapovalov a déclaré publiquement qu'il était "du côté de la PTPA", selon des propos recueillis par Chris Oddo. "Ils nous disent juste d'aller jouer au tennis, ce qui, à mon avis, n'est pas correct.

Ils ne devraient pas, vous savez, nous parler comme ça si nous sommes partenaires", a ajouté Shapovalov. "Je suis définitivement du côté de la PTPA. Je pense que nous ne sommes pas sous-représentés, mais je pense qu'il existe des moyens qui seraient meilleurs pour nous représenter."

Novak Djokovic, qui a 18 titres du Grand Chelem dans sa collection, a créé la PTPA aux côtés du canadien Vasek Pospisil. "En ce qui concerne les questions en cours, je ne suis pas à Miami.

Cependant, Vasek Pospišil est un bon ami à moi et je compatis avec lui de tout cœur. Les joueurs du tour conviendront avec moi qu'il est un individu de la plus haute intégrité et qui se soucie du bien-être de ses concurrents.

J'espère que les joueurs reconnaissent l'importance qu’il y a de rester ensemble", a écrit Djokovic pour apporter son soutien à Pospisil, après que ce dernier ait violemment critiqué le directeur de l’ATP.

Le compatriote de Shapovalov, Pospisil, avait fait une diatribe à Miami

"Pendant une heure et demie le président de l'ATP m'a crié dessus lors d'une réunion de joueurs pour avoir tenté d'unir les joueurs", a déclaré Pospisil à l'arbitre de chaise Arnaud Gabas.

"Pendant une heure et demie... Le chef de l'ATP... P *** de trou de c***." Si vous voulez me disqualifier, je me ferai un plaisir de poursuivre toute cette organisation." Après le match, Pospisil s'est excusé pour ses actions.

"Je tiens à m'excuser sincèrement pour mon comportement sur le court de Miami plus tôt dans la journée. J'ai manqué de respect au jeu que j'aime et pour cela je suis vraiment désolé.

En guise d'explication, j’ai été profondément énervé lors d'une réunion entre les joueurs et les dirigeants de l'ATP hier soir, et j'ai sous-estimé le trop-plein de ces émotions jusqu'à ce que je monte sur le court aujourd'hui.

Encore une fois, je suis désolé pour mon comportement sur le court et pour le langage que j'ai utilisé", a déclaré Pospisil dans un communiqué publié sur son compte Twitter.