Nick Kyrgios sur ses commentaires sur Novak Djokovic : "Je ne me retiens pas"



by   |  LECTURES 1421

Nick Kyrgios sur ses commentaires sur Novak Djokovic : "Je ne me retiens pas"

La star du tennis australien Nick Kyrgios a reconnu qu'il ne se retenait pas s’agissant de ses propos contre le numéro 1 mondial Novak Djokovic. Kyrgios, six fois champion ATP, a déclaré récemment qu'il ne considérait pas Djokovic comme étant le plus grand joueur de tous les temps, puisqu'il avait battu le Serbe deux fois en autant de matchss disputés.

En début 2017, Kyrgios a vaincu Djokovic en ligne droite sur les courts durs d'Acapulco, avant de lui faire connaître une nouvelle défaite en deux sets à l'Indian Wells Masters quelques jours plus tard.

"Peu importe le nombre de victoires majeures de Novak, il ne sera jamais le meilleur pour moi", a déclaré Kyrgios cette semaine. "J'ai joué contre lui deux fois, et s'il ne peut pas me battre, tu n'es pas le meilleur de tous les temps."

Sur sa story Instagram, Kyrgios a partagé un post avec ces précédents commentaires et en ajoutant la légende : "Je ne me retiens pas."

Kyrgios a également appelé Djokovic "un outil"

Un total de 72 joueurs sont actuellement en quarantaine stricte (avec impossibilité de sortir de la chambre durant 14 jours) avant l'Open d'Australie.

Djokovic, 17 fois champion du Grand Chelem, a fourni une liste de suggestions, appelant le gouvernement de Victoria à assouplir les restrictions de quarantaine. Les suggestions de Djokovic ont été carrément rejetées par le premier ministre de Victoria, Daniel Andrews.

Après avoir lu les suggestions de Djokovic. Kyrgios l'a qualifié d’ "outil" sur Twitter. En 2019, Kyrgios avait déjà eu des mots durs à propos de Djokovic. "J'ai juste l'impression qu'il a une obsession malsaine de vouloir être aimé.

Il veut juste être comme Roger (Federer)", a déclaré Kyrgios à l'époque. "Pour moi personnellement – je m'en fous carrément – je sens qu'il veut juste être tellement aimé que je ne peux tout simplement pas le supporter.

Toute cette célébration (envoyer des bisous à la foule) qu'il fait après les matchs, c'est tellement pour se faire aimer. Nous parlons d'un gars qui s'est retiré de l'Open d'Australie une année parce qu'il faisait trop chaud", a déclaré Kyrgios, qui a habituellement la critique facile.