Novak Djokovic est agacé par la bulle à Adélaïde



by   |  LECTURES 1177

Novak Djokovic est agacé par la bulle à Adélaïde

Il reste maintenant moins d'un mois avant le début de l'Open d'Australie de 2021, une compétition qui débutera le 8 février. En raison des différentes restrictions et quarantaines auxquelles chaque joueur de tennis devra faire face, cependant, dans quelques jours tous les joueurs de tennis partiront pour le continent océanique pour s'entraîner (première semaine à deux personnes et deuxième semaine à quatre personnes) en respectant strictement le protocole.

Une situation survenue ces derniers jours et annoncée par Craig Tiley qui n'a pas été particulièrement appréciée des joueurs de tennis et par conséquent aussi par l'un des fondateurs de la PTPA, qui est le numéro un mondial Novak Djokovic.

Le joueur de tennis Serbe, ainsi que certains des joueurs de tennis qui iront en Australie, ne sont pas satisfaits de la différence de traitement entre les stars des Tours hommes et femmes, et les autres joueurs de tennis: En fait le Top-3 du classement chez les hommes et les meilleures joueuses de tennis passeront par la quarantaine à Adélaïde par rapport à tous les autres joueurs de tennis qui effectueront plutôt la quarantaine obligatoire à Melbourne où ils n'auront certainement pas le même luxe et recevront probablement un traitement différent.

Le traitement différent entre Melbourne et Adélaïde

En fait, Novak Djokovic, Rafael Nadal, Dominic Thiem, Serena Williams, Simona Halep et Naomi Osaka iront à Adélaïde avec peut-être la possibilité d'ajouter quelques personnes supplémentaires, peut-être parmi les partenaires d'entraînement.

Les joueurs de tennis d'Adélaïde auront certainement une différence de restrictions par rapport à ceux de Melbourne, à commencer par le nombre de personnes pouvant accompagner le joueur: Pour ceux qui vont à Melbourne, il ne peut y avoir plus de deux personnes et ils peuvent quitter l'hôtel que pour s’entrainer et dîner pendant seulement cinq heures par jour.

Ceux qui vont à Adélaïde pourront avoir un plus grand nombre de compagnons et ces membres pourront être hors de la chambre d'hôtel jusqu'à cinq heures. Ceux-ci auront également accès à une salle de sport ouverte 24h / 24 à l'intérieur de l'hôtel avec les joueurs de tennis qui pourront y aller même en dehors du règlement des cinq heures.

Certains joueurs de tennis n'ont pas aimé cette différence de traitement, commençant par le Français Jeremy Chardy. Au cours des dernières heures, il semble que même le numéro un mondial et co-fondateur du PTPA Novak Djokovic ait exprimé plusieurs doutes sur cette inégalité de traitement, même si la question le favorise certainement.

Il faut rappeler que le rôle de Novak Djokovic le met en difficulté, en tant que président du PTPA il œuvre pour garantir l'égalité des droits entre les joueurs et ce qui devrait se passer en Australie ne favorise certainement pas tout cela.