Novak Djokovic:" D'autres décideront qui est meilleur entre Roger, Rafa et moi"



by   |  LECTURES 2278

Novak Djokovic:" D'autres décideront qui est meilleur entre Roger, Rafa et moi"

L'année 2020 de Novak Djokovic a été marquée par de nombreux hauts et bas, tant sur le terrain qu'en dehors. Le numéro 1 mondial a remporté l'Open d'Australie au début de l'année et a remporté quatre titres, mais il a admis qu'il avait quelques regrets concernant ses performances à l'US Open et à Roland Garros.

À New York, un coup accidentel porté à un juge de ligne lui a coûté la disqualification, où il aurait pu réduire l'écart qui le sépare de Roger Federer et de Rafael Nadal.

À Paris, Nole atteint la finale, mais il est dépassé par Nadal, et il ne remportera que 7 jeux sur tout le match. S'adressant à la presse à la veille du tournoi de Vienne, le phénomène serbe a réitéré son désir de battre le record de Federer de semaines en tête du classement ATP.

Le vétéran de Belgrade a plutôt pris ses distances par rapport au débat sur le GOAT( meilleur joueur de tous les temps).

Djokovic parle du débat sur le GOAT.



"Je laisse ce débat à d'autres, ce n'est pas à moi d'en parler...

J'essaie de garder la première place. (Pete) Sampras a été mon idole en grandissant et il serait étonnant d'égaler son record." a déclaré Novak Djokovic.
"Ce système de classement temporaire est en vigueur jusqu'en mars, pour moi personnellement c'est formidable car j'ai gagné beaucoup de points", a déclaré Djokovic.

"Ce aurait pu être une autre histoire pour moi, mais tout le monde a été confronté à la même problématique de la pandémie. J'espère que je pourrai atteindre le No 1 historique en mars, mais tout est imprévisible"

A Vienne, Novak Djokovic a ouvert sa campagne contre son compatriote et bon ami Filip Krajinovic qu'il a battu en deux sets consécutifs. "Je me suis entraîné avec Filip (Krajinovic) et nous avons plaisanté sur le fait que nous pourrions être tirés au sort au premier tour", avait déclaré Djokovic.

"Les chances étaient minces, mais ca c'est passé. Nous avons un style de jeu similaire, c'est lui qui aime le plus les coups durs, il peut jouer rapidement et il est très talentueux. Le terrain est extrêmement dur", a déclaré Djokovic.

Sur Thiem, natif de Vienne ou Nole participe actuellement, le Serbe a déclaré: "Je respecte tellement Dominic, il a mérité le titre du Grand Chelem plus que quiconque par sa façon de travailler.

Le chemin est long jusqu'à la finale, on doit prendre un match à la fois. La dernière fois que je suis venu ici, j'ai gagné le tournoi et j'ai eu beaucoup de soutien", a déclaré Djokovic.

"Merci de m'avoir invité au tournoi. Les hotels sont bons, les terrain aussi, la nourriture est excellente, on a toutes les conditions nécessaires pour participer. C'est fantastique que nous ayons l'opportunité de concourir, nous devons en être reconnaissants"

Le Serbe a toujours regardé l'événement de loin au fil des ans.Il a toujours été impressionné par le soutien des supporters et la culture du tennis créée par des personnalités telles que l'ancien numéro un mondial Thomas Muster et le récent champion de l'US Open Dominic Thiem.

"Vienne est l'une des plus belles villes du monde et fait partie d'un pays qui encourage le sport, et plus particulièrement le tennis, de manière traditionnelle", a-t-il déclaré.

"Le mérite en revient bien sûr à Thomas Muster, qui était numéro un mondial, et à Dominic Thiem, champion du Grand Chelem, ainsi qu'à d'autres joueurs autrichiens à succès qui ont contribué, je pense, à la popularité de ce sport.

C'est l'une des principales raisons pour lesquelles vous voyez chaque année une salle comble, surtout pour les matchs de Dominic, mais aussi pour d'autres matchs" a conclut Novak Djokovic qui jouera aujourd'hui contre Borna Coric.