Leonardo Mayer : Blâmez les politiciens, pas Novak Djokovic



by   |  LECTURES 632

Leonardo Mayer : Blâmez les politiciens, pas Novak Djokovic

Le joueur de tennis argentin Leonardo Mayer a défendu le No. 1 mondial Novak Djokovic contre les critiques, en insistant sur le fait que le Serbe avait de bonnes intentions lors de l'organisation de l'Adria Tour.

L'objectif de Djokovic était de visiter quatre pays des Balkans et d'amener certains des plus grands noms du jeu dans sa région, mais son plan n’a pas pu totalement prendre forme. Le Serbe n'avait aucun motif financier car il a payé beaucoup d'argent de sa poche pour organiser l'ensemble de l’Adria Tour, et il ne gagnait rien en retour puisqu'il a annoncé que tout l'argent récolté serait reversé à des associations caritatives.

Juste avant la finale de l'événement Adria Tour à Zadar, la star du tennis bulgare Grigor Dimitrov a annoncé avoir été testé positif au coronavirus et les organisateurs ont annulé la finale en raison de problèmes liés au coronavirus.

Les tests de Djokovic, 17 fois champion de Grand Chelem, du Croate Borna Coric et de l'ancien No. 12 mondial Viktor Troicki sont également revenus positif, ce qui a poussé les organisateurs à annuler le reste de l'événement.

Les joueurs se serraient la main, se prenaient dans les bras et ils ont également pratiqué des sports de contact à l'Adria Tour, tandis qu’il y avait aussi une grande foule lors des matchs et qu'il n'y avait pas trop de distanciation sociale lors de l'événement.

Les organisateurs de l'Adria Tour ont affirmé n'avoir enfreint aucune règle et avoir suivi les mesures prises par les gouvernements.

Mayer suggère que ceux qui ont permis l'organisation de l'événement devraient être blâmés

"C'est un peu bizarre, il (Djokovic) essaie de beaucoup soutenir le sport et il aide beaucoup les joueurs, il essaie de leur faire profiter de nombreux avantages.

En même temps, il est arrivé que le tournoi devienne un peu incontrôlable. Je pense aussi que c'est la faute des politiciens parce que lorsque vous organisez un événement, ils demandent beaucoup de permis, ils vous aident, ils vous fixent des limites, et il n'y avait pas de limites.

Je pense que Djokovic n'était pas à blâmer pour cela, mais plutôt les politiciens qui ont laissé l'événement se dérouler de cette façon", a déclaré Mayer, comme cité sur El Litoral.

Après que les résultats de lui et de sa femme Jelena soient revenus positifs, Djokovic s'est excusé pour les événements qui se sont déroulés à l'Adria Tour et il a insisté sur le fait que ses décisions étaient pures et bien intentionnées.

"Tout ce que nous avons fait le mois dernier, nous l'avons fait avec un cœur pur et des intentions sincères", a déclaré Djokovic, dans un communiqué publié sur son site web après que son test soit revenu positif.