Novak Djokovic : "Je me considère comme étant une âme d'origine divine"



by   |  LECTURES 1094

Novak Djokovic : "Je me considère comme étant une âme d'origine divine"

Lundi dernier, le numéro 1 mondial Novak Djokovic est arrivé en Bosnie-Herzégovine pour visiter le mont Trebevic, une destination touristique populaire du pays. Les jours suivants, Nole a également été aperçu à Visoko, où il a exploré ce que l’on appelle la "Pyramide du Soleil"

Puis ce fut au tour du mont Jahorina, où il reçut 400 mètres carrés de terrain en guise de cadeau. Dans une vidéo plus longue publiée hier dans le cadre d’une interview exclusive, le champion de Grand Chelem à 17 reprises a parlé de l'individualité, de la spiritualité et de ses projets futurs.

Djokovic parle de ses projets d'avenir

"Je n'aime pas trop parler de moi, mais je me considère moi-même et toute chose comme étant une âme divine (portant l’empreinte de Dieu).

Je me considère comme un homme reconnaissant pour tout ce qu'il est, qui veut réaliser sa pensée sur cette planète et dans cette vie. Je suis très heureux d'être en bonne santé, d'avoir une famille, de réussir dans mon grand amour, qui est le tennis.

Dans l'ensemble, je pense que c'est complet", a déclaré Novak Djokovic. "C'est naturel, c’est déjà implanté en nous. Lorsque vous naissez, vous êtes déjà spirituel et probablement plus connecté à Dieu.

Lorsque nous sommes nés, différentes couches et moules nous sont imposées et nous devons les emporter avec nous dans la vie. Cela fait partie de notre évolution, de notre développement."

Lorsqu'on lui demande où il se voit au cours des cinq prochaines années, Novak Djokovic a répondu : "Je ne sais pas. Je ne veux pas trop en parler, parce que je veux vivre davantage dans le moment présent et moins dans le passé et le futur.

Je projette certaines choses à travers des prières, des affirmations, des visualisations, différentes choses et techniques qui peuvent être utilisées pour ouvrir la voie à un état d'esprit, de corps et de réussite.

Je serais extrêmement heureux et reconnaissant de pouvoir ressentir dans cinq ans ce que je ressens maintenant. ) (Car) Tout va bien." Sur les réseaux sociaux, l'entraîneur-chef du centre sportif, Boris Bosnjakovic, a partagé avec ses abonnés en ligne des photos et des images de la séance d'entraînement du Serbe.

Djokovic a travaillé aux côtés de son compatriote Filip Krajinovic, tout en ayant l'air vif et en bonne santé. Le mois dernier, Djokovic avait présenté des excuses pour ls cas de contamination qui ont eu lieu à l’Adria Tour après avoir lui-même été testé positif au coronavirus.

Novak Djokovic et de nombreux autres joueurs ont déclaré qu'ils n'étaient pas satisfaits de certaines restrictions qui seraient imposées à ceux qui joueraient à l'US Open.

De plus, la hausse des cas aux États-Unis pourrait les obliger à ignorer l'événement