Dominic Thiem défend Novak Djokovic et Alexander Zverev



by   |  LECTURES 872

Dominic Thiem défend Novak Djokovic et Alexander Zverev

Le No. 3 mondial Dominic Thiem a révélé qu'il s'était fait tester une fois par jour après que plusieurs joueurs ayant participé à l'Adria Tour aient été testés positifs au coronavirus.

Thiem, qui a remporté le match aller de l'Adria Tour à Belgrade, a ensuite joué à l'Ultimate Tennis Showdown et à l'Austrian Pro Series, mais il n'a été autorisé à jouer qu'après que chacun de ses tests soit revenu négatif.

"Je ne vois pas pourquoi je devrais rester à la maison quand je suis en bonne santé", a déclaré Thiem à Tiroler Tageszeitung.

Le bon ami de Thiem, Alexander Zverev, a participé aux deux événements d'Adria Tour et ce dernier avait promis de s'auto-mettre en quarantaine pendant 14 jours, même s’il avait été testé négatif au coronavirus à Zadar.

Une semaine plus tard, l'Allemand classé au septième rang mondial faisait la fête à Monaco et il a reçu pour cela de nombreuses critiques, notamment de la part du No. 13 mondial Nick Kyrgios.

Thiem, qui a battu Zverev en demi-finale de l'Open d'Australie de cette année, est venu à la défense de l'Allemand et il a également déclaré que l'Australien devrait se concentrer sur lui-même.

"C'était une erreur, mais je ne comprends pas pourquoi beaucoup de gens veulent interférer. Kyrgios a fait beaucoup d'erreurs lui-même. Il vaudrait mieux pour lui de se montrer propre au lieu de critiquer les autres", a déclaré Thiem.

Thiem défend également Novak Djokovic

Djokovic, le fondateur de l'Adria Tour, a voulu organiser un tour dans les Balkans - amener certains des plus grands noms du jeu dans la région - et faire don de tout l'argent recueilli lors de l'événement à des organisations caritatives.

Mais le projet de Djokovic s'est soldé par un désastre, car des joueurs ont été testé positifs au coronavirus, et le champion de Grand Chelem à 17 reprises est celui qui a été le plus blâmé pour les événements qui se sont produits lors de l'Adria Tour.

"Il n'a commis aucun crime. Nous avons tous fait des erreurs, mais je ne comprends pas toutes ces critiques. Je suis allé à Nice et j'ai également vu des photos d'autres villes. Ce n'est pas différent de Belgrade pendant le tournoi.

Il est trop bon marché de tirer sur Djokovic en ce moment", a déclaré Dominic Thiem.

Thiem, un finaliste de Roland-Garros, admet que jouer deux tournois de Grand Chelem en si peu de temps sera tout sauf facile et qu'il devra "sacrifier" l'un des deux Majeurs.

"Sortir tôt à New York serait mieux pour (pouvoir jouer à) Paris. Je dois sacrifier l'un des deux Chelems tel que la situation se présente maintenant", a admis l’Autrichien Thiem.