La légende du football serbe Dejan Stankovic défend Novak Djokovic



by   |  LECTURES 562

La légende du football serbe Dejan Stankovic défend Novak Djokovic

La légende du football serbe Dejan Stankovic a défendu son compatriote Novak Djokovic, en insistant sur le fait que le numéro un mondial n'avait pas de mauvaises intentions avec son projet Adria Tour.

Un total de quatre joueurs qui ont participé à l'Adria Tour - dont Djokovic, 17 fois champion de Grand Chelem - ont été testés positifs au coronavirus. Le premier joueur à avoir révélé publiquement qu'il était positif au coronavirus a été le numéro 19 mondial Grigor Dimitrov, tandis que Borna Coric et Viktor Troicki l’ont suivi rapidement dans ce sens après voir été testé positifs.

Mardi dernier, 23 juin, Djokovic a annoncé que sa femme et lui avaient été testés positifs mais heureusement, les tests de leurs enfants étaient revenus négatifs. L’Adria Tour a rassemblé une foule bondée et il n'y a pas eu de distanciation sociale - mais les organisateurs ont affirmé qu'ils n'avaient enfreint aucune des mesures de sécurité émises par les gouvernements de Serbie et de Croatie.

Djokovic a reçu de nombreuses critiques pour les événements qui se sont produits lors de l'Adria Tour, et quelques-uns ont même demandé qu'il soit limogé de son rôle de président du Conseil des joueurs de l'ATP.

"Novak Djokovic s'est excusé et j'espère que tout le monde se porte bien"

"Je vois ces derniers jours que beaucoup de poussière a été soulevée autour de mon ami, mon frère, Novak Djokovic, et du fait que le virus Covid-19 est apparu sur son Adria Tour.

Tout d'abord, je souhaite à tous ceux qui sont positifs une reprise réussie et que tout se passe bien. Je suis sûr que tout le monde s'en sortira sans difficultés majeures", a déclaré Stankovic, selon Tennis Tonic.

"Novak a dit qu'il avait mal jugé (la situation), il s’est excusé », a-t-il admis, « Pourquoi y a-t-il encore un grand nombre de personnes et de médias qui se font la course pour trouver un bouc émisaire à traîner dans la boue ?" "C'est pourquoi je veux dire : Je suis pas d’accord avec vous, vous ne pouvez pas changer l'image d’une personne après une mauvaise évaluation, car il y a des milliers d'avantages et des tonnes d'humanité (en Djokovic) de l'autre côté de la balance."

"Pour moi, il a toujours été un ami qui est là quand j'ai besoin lui, il a aidé mes concitoyens en Italie incommensurablement pendant le coronavirus, sans même mentionner l’aide qu’il a apporté à la Serbie et le travail abattu par sa Fondation ».

Pendant ce temps, Djokovic et sa femme Jelena se sentent bien, tout comme les autres joueurs qui ont été testés positifs au coronavirus. Novack et son épouse n’ont eu aucun sympôme du virus.

Plusieurs stars du football serbe sont venues à la défense de Novak Djokovic, comme c’est le cas de Marko Grujic et Nemanja Matic qui ont parlé positivement du No. 1 mondial.